LE FIL

Exportations des vins

Belle orientation du chiffre d’affaires au premier semestre

Lundi 14 septembre 2015 par Marion Sepeau Ivaldi

Exportations des vins : belle orientation du chiffre d’affaires au premier semestre
Selon les statistiques de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux, les expéditions de vin progressent en valeur. Une dynamique qui reste à confirmer au second semestre.

Avec 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires enregistré au premier semestre 2015 (+7%)*, les exportations françaises de vin réussissent une belle performance. Les mousseux réalisent 1,1 millard d'euros de chiffre d'affaires (à 90% grâce aux Champagne). Pour Pierre Genest, directeur de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux, il convient de tempérer ces résultats positifs. "Les profils d'exportation sur une année donnée varient de façon importante d'un marché à l'autre, en fonction des aléas économiques, des événements, des délais liés à la logistique... Il est donc difficile d'interpréter ces évolutions constatées sur le 1er semestre de façon homogène, quelque soit le marché. Il est encore plus compliqué d'extrapoler ce qui pourrait se passer jusqu'à la fin de l'année".

Dans les détails, le Champagne joue toujours son rôle de moteur du commerce avec une progression de 9% du chiffre d’affaires. Les vins mousseux participent également à la dynamique (+9% en valeur). Les vins tranquilles sont également en croissance, mais plus douce. Avec une hausse de 6% en valeur, les volumes sont en retrait de 3%, confirmant une tendance observée depuis quelques années et que rien ne semble inverser.

L’analyse par marché confirme un tableau esquissé depuis plusieurs mois déjà. L’Amérique du Nord est en forte progression à 29% en valeur, dopée par les expéditions de Cognac et Champagne. L’Asie est en hausse de 13% en volume et 12% en valeur, où les marchés de Chine, Hong-Kong, Corée et Japon progressent. Marché ultra-mature, l’Union européenne apparaît beaucoup plus « flat » avec une progression de 2% des expéditions et un recul important des volumes de 7%. En Afrique, les exportations progressent très légèrement de 1.4% en valeur et 0.6% en volume.

Au global, le chiffre d’affaires des exportations de vins et spiritueux atteint les 5,2 milliards d’euros (+10%) retrouvant un niveau comparable à 2013, ce que ne manque pas de souligner Christophe Navarre, président de la FEVS : « la reprise des exportations est une bonne nouvelle. Le premier semestre 2015 nous permet de retrouver un niveau de chiffre d’affaires proche de celui de 2013. Pour autant, il nous faut rester prudent car le contexte mondial demeure assez volatile et crée de l’incertitude sur les marchés. En outre, il nous faut veiller à ce que l’effet prix, lié à de faibles disponibilités, ne vienne pas pénaliser le positionnement concurrentiel de nos produits ».

 

*selon les statistiques de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS) publiés le 11 septembre.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé