LE FIL

Champagne

Un manifeste remis à Manuel Valls

Jeudi 10 septembre 2015 par Aude Lutun La Vigne - Vitisphere

Champagne : un manifeste remis à Manuel Valls
Coût du travail

Lors de sa visite au stand du syndicat général des vignerons (SGV) à la foire de Châlons en Champagne, Manuel Valls est reparti avec un magnum de Champagne, mais surtout avec un manifeste de 20 pages. Ce document présente un état des lieux très précis de la situation des viticulteurs face au coût du travail, aux normes administratives et environnementales, et aux difficultés de transmettre le foncier.

Le manifeste rappelle, par exemple, que les cotisations sociales des 110 000 vendangeurs sont passées de 20 M€ à 40 M€ de 2012 à 2013. Il formule de nombreuses propositions détaillées : définir des normes applicables pour le logement des saisonniers embauchés pour moins de 30 jours, suppression de la DEB simplifiée, création d’un guichet unique TVA/accises pour les échanges intracommunautaires, suppression de l’obligation d’exploiter de chacun des copreneurs d’un bail, extension aux PME relevant de l’IS du régime d’exonération des plus-values des petites entreprises prévu à l’article 151 septies du code des impôts, etc.

 « Nous avons organisé une grande manifestation le 5 novembre 2014, avec les agriculteurs, pour protester contre l’excès de contraintes et le coût trop élevé des charges sociales, rappelle Pascal Férat, président du SGV. Nous n’avons eu aucune réponse à ce jour. Ce manifeste a pour but de réitérer nos revendications ».

Pascal Férat a également évoqué la clarification de la loi Evin, retoqué cet été par le Conseil Constitutionnel. « J’ai bon espoir que le gouvernement trouve prochainement la voie législative pour faire adopter ce point », conclut-il.

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
marie Le 08 octobre 2015 à 17:49:11
je confirme : cette photo n'a pas été prise en Champagne ; les raisins ne sont jamais déversés ainsi dans une benne mais transportés dans des caisses et les vignes en rangs ne présentent pas du tout ce paysage ; à chaque région son vignoble et ses particularités... pour les revenus : pas d'accord ; il existe en Champagne de toutes petites exploitations (c'est même une spécificité avec le morcellement des vignes) et les viticulteurs ne sont pas toujours propriétaires ; mais l'image de la Champagne, ah ! ne pas mettre tous les viticulteurs dans le même "panier"
Michel Salgues Le 11 septembre 2015 à 18:07:32
La photo en tete d'article est hors sujet: elle ne peut pas avoir été prise en Champagne: ni les vignes ni la benne de vendange sont champenoises!
albert Le 10 septembre 2015 à 18:37:07
J'suis pas sûr d'avoir envie de plaindre les champenois ! Quant aux difficultés de transmettre le foncier ! ... ben voyons ! .. on ne peut pas tout avoir dans la vie, et la survalorisation du foncier est l conséquence inéluctable de l'effet "AOP de luxe" !
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé