LE FIL

Stratégie de la Cave de Tain l'Hermitage 

« Après la qualité, la notoriété »

Lundi 07 septembre 2015 par Juliette Cassagnes

Stratégie de la Cave de Tain l'Hermitage : « Après la qualité, la notoriété »
La Cave de Tain l'Hermitage a décidé d'investir en 2014 dix millions d'euros dans un nouveau chai, pour l'amélioration de la qualité. La stratégie désormais : gagner en notoriété, grâce notamment à l'oenotourisme

La cave coopérative de Tain l'Hermitage (Drôme) a investi dix millions d'euros en 2014 dans la modernisation de son outil de production. Cette année, c'est le magasin de vente qui a fait l'objet de travaux d'agrandissement et de rénovation : la surface a été multipliée par deux et le lieu totalement remis à neuf. Celui-ci est destiné à accueillir les visiteurs et les clients de passage dans la région, toujours plus nombreux : « Nous sommes situés près de l'autoroute A7, la route des vacances, avec énormément d'étrangers qui s'arrêtent à leur retour », détaille Xavier Gomart, son directeur. L'an dernier, l'entreprise a enregistré une fréquentation de 90.000 visiteurs, qui ont donné lieu à 40.000 « tickets de caisse ». « La cave de Tain a, jusqu'à présent, investi afin de produire des vins de très bonnes qualités et de façon régulière, explique son directeur. Désormaisnotre stratégie consiste à rendre notre nom plus attractif et porteur, et à être reconnu à notre juste valeur, au même titre que des Chapoutier ou des Jaboulet...Il faut que les gens s'y rendent non plus par défaut, mais par envie! » poursuit Xavier Gomart.

 

Pour développer l'oenotourisme, la cave a également décidé d'ouvrir son chai flambant neuf aux visiteurs. Un nouveau circuit de visite, suivi d'une dégustation, moyennant 5€ par visiteur, a été mis en place en 2015, en plusieurs langues. D'une durée d'une heure et demi, le parcours passe par le chai dédié aux sélections parcellaires, le chai à barriques et la vinothèque. « Les premières visites ont démarré en juillet 2015, mais le réel lancement se fera au printemps 2016 », précise Xavier Gomart. Pour découvrir le vignoble de l'Hermitage, la cave propose, par ailleurs, depuis 2011, un sentier de découverte guidé par des panneaux intégrant une application mobile. Elle a également été labellisée « Vignobles et découvertes » par Atout France. Enfin, une personne dédiée au développement de l'oenotourisme a été embauchée l'année dernière.

 

L'entreprise dégage en moyenne un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros, dont 14% généré par la vente directe. Elle commercialise environ 5 millions de bouteilles, un chiffre qu'elle ne souhaite pas faire évoluer et qui représente 85% de sa production. Son emprise viticole totalise 1.000 hectares, situés en appellations Hermitage, Croze-Hermitage, Cornas, Saint-Joseph, Saint-Péray et IGP Collines rhodaniennes. 300 viticulteurs y sont adhérents.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé