LE FIL

Québec à la fête, et à la découverte, des vins de Bordeaux

Vendredi 28 août 2015 par Alexandre Abellan

Québec à la fête, et à la découverte, des vins de Bordeaux

Alors que le vignoble girondin est écrasé par une vague de chaleur aux prémices de ses vendanges 2015, ses opérateurs sont portés par la raffraîchissante curiosité des premiers visiteurs de Bordeaux Fête le Vin à Québec. Les averses éparses n’affectent pas l’enthousiasme de ces amateurs assidus, qui aiment, comme Aline et Claudette, déguster et « découvrir des vins que l'on ne trouve pas ici, dans les rayons de la Société des Alcools de Québec » (la SAQ, le monopole de distribution de la province). Partagée sur les quais du Saint-Laurent, cette soif d'exploration ne peut que satisfaire la soixantaine de vignerons et négociants qui forme la délégation du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (CIVB). Et qui donne corps à cette action de promotion collective. Car « l'idée de cette fête du vin, c'est de vendre d'avantage de vins de Bordeaux à Québec » résume le viticulteur Bernard Farges, président du CIVB.

Si le Québec n'est que le neuvième marché export des vins de Bordeaux, la SAQ serait l'un de ses principaux clients internationaux (si ce n'est le premier). Ce qui donne tout l'enjeu de cet événement, dont le retour sur investissement est clairement mesuré : « avant la première édition de la fête du vin [en 2012], les ventes de Bordeaux à Québec étaient inférieures à 100 millions de dollars canadiens. La catégorie a cru jusqu'à 124 millions $CA après la deuxième édition [en 2013] » explique François Jumeau, le directeur marketing du CIVB, qui souligne cependant que « dès que l'événement s'arrête, les ventes se replient, à 114 millions $CA en 2014 ». Ce retrait témoigne des efforts continus d'animation et de présence exigeaient par ce marché particulièrement compétitif. D'où la nécessité de serrer les liens avec la SAQ, qui assure, actuellement, la prévente des passeports pour la fête du vin et mettra, dès septembre, en avant les vins de Bordeaux dans ses succursales pour sa foire aux vins français.

Les organisateurs espèrent que la fête du vin accueillera 30 000 visiteurs en quatre jours, alors qu'ils étaient 19 000 en 2013. Cette ambition repose sur des préventes en nette hausse (6 000 passeports achetés à l'avance, contre 3 500 il y a deux ans), des cours de l'Ecole du Vin particulièrement prisés et l'offre en restauration gastronomique quasiment complète (mobilisant 24 chefs québécois, c'est l'une des principales nouveautés de cette édition).

Pour le CIVB, la fête du vin à Québec représente un budget de 70 000 euros (à moitié subventionné par l'OCM vin pour la promotion dans les pays tiers). L'événement est également organisé par le CIVB et 3E Evénements, et surtout soutenu par les mairies de Bordeaux et Québec.

 

 

[Photo : aperçus de la Fête du Vin de Bordeaux à Québec, ce 27 août]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé