Accueil / Politique / Régionale Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon : le programme des candidats présenté en marge du Sitévi

Régionale Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon : le programme des candidats présenté en marge du Sitévi

Avenir de la marque Sud de France, moûts concentrés rectifiés, les candidats à l'élection régionale vont devoir répondre aux préoccupations de la viticulture
Par Marion Ivaldi Le 17 août 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Régionale Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon : le programme des candidats présenté en marge du Sitévi
A

lors que les élections régionales se profilent, les élus syndicaux de l’agriculture se préparent à la nouvelle cartographie. En Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon, un groupe de travail associant des représentants agricoles et viticoles des deux régions historiques s’est constitué et s’est réuni à Sorèze durant l’été. « Nous avons décidé d’inviter tous les candidats à l’élection régionale la veille du Sitevi devant un parterre de 500 agriculteurs pour qu’ils développent leur vision de l’agriculture » indique Jérôme Despey, président de la Chambre d’agriculture de l’Hérault. « Nous aborderons en toute franchise les sujets qui appellent des questions » poursuit-t-il.

Au premier rang des thématiques : l’enrichissement. « Nous sommes tous d’accord pour que soit demandée la réintroduction de l’aide aux moûts concentrés rectifiés dans la nouvelle OCM ».

Autre sujet : Sud de France. Certains, comme les Gersois qui se voient davantage gascons ou l’Aude qui revendique son Pays Cathare, ne se reconnaissent pas dans cette marque ombrelle qui a fait les preuves de son efficacité. Rassembleur, Jérôme Despey considère : qu’« à l’export, tout le monde a intérêt à être porté par une marque forte. En revanche, il est important de préserver ceux qui ont des promotions territoriales ou locales. Je ne vois pas ce qui pourrait l’empêcher ».

D’ici le Sitevi, les responsables professionnels agricoles et viticoles vont plancher sur la rédaction d’un projet agricole pour la nouvelle région afin de dégager les enjeux et les priorités. La thématique de l’eau, les circuits courts (la région est la mieux pourvue de France en terme de signes de qualité)  et l’installation des jeunes en seront trois thèmes majeurs.

 

 

[Illustration : Insee]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé