LE FIL

Assurance tous risques

Vendredi 17 juillet 2015 par Vitisphere

Assurance tous risques

Promesse gouvernementale faite après une succession d'orages de grêles dans le vignoble, le contrat d'assurance récolte socle pour la viticulture deviendra une réalité ce début 2016 (pour une commercialisation dès octobre). La production ne peut que se réjouir de cette issue. Si l'assurance coup dur n'est pas le miracle qui résoudra le drames économique que peut être une coulure, un gel ou un orage de grêle, ce contrat de base a le mérite d'avoir été taillé suivant les demandes du vignoble. Et la tâche n'était pas aisée ! Les représentants de la filière ont en effet dû batailler contre des assureurs demandant une indexation du capital assuré sur les coûts de production, puis faire valider aux services ministériels le maintien d'une subvention à 65 % aprés 2016 (et définir un plafond cohérent de capital hectare aidé).

Pour limiter la casse d'un sinistre climatique, la boîte à outil à disposition du vigneron s'étoffe donc : couverture assurantielle socle, Volume Complémentaire Individuel, réseau de générateurs anti-grêle... Avec un outil assurantiel désormais accessible et calibré pour tous, on peut espérer qu'en 2016 le vignoble mette fin à la loi des séries. Adieu l'Amour du risque, bonjour l'Agence tous risques !

 

 

 

[Illustration : Agence tous risques, série américaine (1983-1987), Universal TV]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé