LE FIL

Succès pour la Champagne et la Bourgogne

Vendredi 10 juillet 2015 par Marion Ivaldi

C’est la joie, cette semaine, qui a explosé en Bourgogne et Champagne avec l’inscription des deux régions au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette labellisation sera un formidable tremplin pour l’économie locale, notamment dans la filière oenotouristique. Les estimations parlent d’une augmentation de 20% du nombre de touristes curieux de découvrir ces patrimoines d’exception.

Les deux régions se rajoutent à la liste des sites classés où la viticulture est à l'origine, plus ou moins lointaine, du classement : Val de Loire, Saint-Emilion, Crozes-Hermitage… La filière se dote ainsi de distinctions sur ses paysages, en quête d’aménités positives qu’elle recherche aussi à travers des chartes. Le paysage est l’appât du touriste mais, l’efficacité économique du projet réside dans l’organisation. Miroir de la diversité des vins, l’offre oenotouristique requiert de la lisibilité. Et c’est un long travail qu’il reste à accomplir pour guider les touristes vers trésors de la viticulture… Ce qui ne pourra se faire sans promotion. Hasard (heureux) du calendrier, la définition de la publicité pour les boissons alcoolisées est définitivement adoptée par l’Assemblée nationale la même semaine que le sacre.

La filière oenotouristique pourra ainsi user des vins et des paysages pour séduire et attirer… sans risquer de se faire taper sur les doigts.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé