LE FIL

Vinexpo 

Beau et bon

Vendredi 19 juin 2015 par Marion Ivaldi

L'édition 2015 se referme sur une note d'optimisme. La première marche du repositionnement a été franchie. De nombreux exposants ont salué la qualité du visitorat et l'efficacité des visites. Sur Vinexpo, alors que la plupart des contrats commerciaux sont déjà conclus, les fournisseurs et leurs distributeurs partagent une vision commerciale et construisent l'avenir des partenariats. Nombre de marques y jouent leur marketing global. Séducteur, le Vinexpo 2015 a favorisé les rencontres, les échanges, la fidélisation : des missions essentielles pour un salon à l'heure d'Internet.

Une question subsiste : celle du nombre de visiteurs. La fréquentation est annoncée stable, ce qui ne correspond pas au vécu des exposants. Il est vrai que la fluidité des allées était agréable. La hausse du nombre de visiteurs à tout prix, on le sait, n'a pas de sens. Et c'est plutôt dans la qualité et l'équilibre des nationalités qu'il faut regarder. L'importance du visitorat chinois est un bon signe car le repositionnement de la demande asiatique en cœur de gamme peut faire craindre une concurrence accrue du Chili ou de l'Australie. La progression des Espagnols est également intéressante pour l'avenir du salon, comme le souligne Guillaume Deglise, directeur général de Vinexpo. Le rayonnement de Vinexpo au-delà des Pyrénées pourrait être une nouvelle ambition. Une seconde marche à franchir pour les éditions futures ? L'évolution et la modernisation ne doivent pas s'arrêter en si bon chemin : Vinexpo 2015 a montré qu'il prenait la bonne direction. Un exemple pour les autres salons ?

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé