LE FIL

Vins aromatisés et rosés sur glaçons

Yvon Mau à la conquête d'un nouveau rayon GMS

Jeudi 23 avril 2015 par Alexandre Abellan

Vins aromatisés et rosés sur glaçons : Yvon Mau à la conquête d'un nouveau rayon GMS

Après avoir implanté les cavas Freixenet dans les linéaires français (3 millions de cols commercialisés en 2014), le négociant bordelais Yvon Mau entend bien devenir l'acteur incontournable de la catégorie florissante des Boissons Aromatisées à Base de Vin. Pour se faire, la filiale française du groupe espagnol Freixenet lance ce mois une gamme de vins aromatisés (Fruity Touch’, décliné en quatre parfums : fraises des bois, melon, pêche de vigne et l'inévitable pamplemousse) et une marque de rosés à consommer sur glaçon (Frozen Rosé, avec un faible degré alcool : 9°). « On arrive un peu après la bataille pour les vins aromatisés. Le marché commence à être établi et malgré la bonne dynamique, le lancement est plus compliqué » reconnaît Frédérique Lenoire, la directrice marketing d'Yvon Mau, qui souligne par contre que « la gamme des rosés on ice est en pleine ascension ».

Avec l'ambition de se positionner sur la consommation apéritive des vins, Yvon Mau complète de bouteilles décomplexées son porte-feuille classique de vins de Bordeaux*. Aussi nomade qu'estival avec ses capsules à vis et son format BIB, le packaging de ces produits cible un public jeune et féminin. Attractif avec ses jeux de transparence et de sérigraphie (les glaçons indiquant clairement le mode de consommation), l'emballage du Frozen Rosé se veut également didactique, avec une pastille thermique indiquant la température de consommation idéale.

S'appuyant sur la success-story des vins effervescents Freixenet, Yvon Mau a déjà convaincu les enseignes Système U et Cora pour son Frozen Rosé, le Fruity Touch étant commercialisé en direct. Sur la première année, les estimations de commercialisation sont de 300 à 400 000 cols de Fruity Touch (prix de vente conseillés de 2,95 €/col et 8,95 € par BIB) et de 200 à 300 000 cols de Frozen Rosé (PVC de 3,45 €/col). Créées pour le marché français, ces marques pourraient s'aventurer prochainement sur les marchés anglo-saxons.

 

 

* : l'approvisionnement de ces BABV est espagnol, réalisé par les équipes de Freixenet.

 

 

[Illustration : Yvon Mau]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé