LE FIL

Magazine vin

Le Pan, mensuel lancé depuis Hong-Kong avec une ambition internationale

Lundi 13 avril 2015 par Alexandre Abellan

Magazine vin : Le Pan, mensuel lancé depuis Hong-Kong avec une ambition internationale

A l'Est du nouveau ! Le centre de gravité de la presse des amateurs de vins semble bien s'orientaliser et même se centrer sur Hong Kong. Après le rachat du Wine Advocate par un fond d'investissement asiatique, la tendance se confirme avec le lancement cet été d'une nouvelle revue dédiée à 80 % au « vin » et 20 % à « l'art de vivre haut de gamme » : Le Pan. Si le dieu du même nom est mort avec le dernier souffle de l'Antiquité*, la récente passion asiatique pour le vin est loin d'être rassasiée à en croire LPM Communications Ltd, société d'édition. Filiale de Goldin Group (qui possède une division vin), celle-ci affiche de belles ambitions pour le magazine qui veut devenir la référence dans le monde des vins fins.

La revue est ainsi éditée et présidée par Jeannie Cho Lee, qui n'est que l'une des nombreux masters of wine impliqués. On trouve au sein de la rédaction les « MW » suivants : l'américain Charles Curtis (ancien directeur des vins de Christie’s Asie, désormais consultant), l'américain Doug Frost (également Master Sommelier), l'anglaise Susan Hulme (coordinatrice du programme européen des MW), la néo-zélandaise Emma Jenkins (impliquée dans des formations internationales à la dégustation), l'américaine Jean K. Reilly (consultante et conférencière), l'australienne Sophie Otton (sommelière). Si la revue Le Pan a indéniablement un nom à connotation française, on ne trouve pour l'instant aucun expert français dans ses colonnes.

Concurrent direct de la revue anglaise Decanter et du magazine américain Wine Spectator (et dans une moindre mesure avec les versions chinoises de supports français, comme La Revue des Vin), Le Pan sera lancé à Bordeaux, ce 15 juin (lors du salon Vinexpo). Il en sera tiré une version chinoise et une anglaise (à chaque fois en grand format dépassant les 200 pages et la dizaine d'euros), pour être distribué mensuellement dans 35 pays d'Asie (dont 22 villes chinoises), d'Europe (les principales capitales) et d'Amérique du Nord (essentiellement les Etats-Unis). Un site internet bilingue a déjà été mis en ligne, proposant notamment un compte-rendu des primeurs 2014 de Bordeaux (qui sera l'un des principaux sujets du premier numéro, la Bourgogne étant celui du troisième). A terme, il doit proposer les commentaires et notes de dégustation de 10 000 vins.

 

 

* : le titre du support est bien une référence au dieu des pâtres, Dionysos et  Bacchus étant jugés trop utilisés.

 

 

[Photo de Jeannie Cho Lee : Le Pan]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé