LE FIL

Enseignement citoyen

Enjeu affiché pour les établissements agricoles

Jeudi 09 avril 2015 par Alexandre Abellan

Enseignement citoyen : enjeu affiché pour les établissements agricoles

Violemment agressèes ce début d'année 2015, les valeurs civiques de la République n'en sont que plus renforcées dans leur vocation à la transmission. Si le rôle des enseignements public et supérieurs est évident en la matière, l'enseignement agricole n'est pas en reste et s'est mobilisé depuis les attentats de janvier pour apporter sa pierre à l'édifice citoyen. Ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll a présenté ce 7 avril les grandes lignes directrices d'un plan d'action national « 100 % citoyen ».

En attente de débats au sein du Conseil National de l’Enseignement Agricole, cette feuille de route manque encore de concret. Devant être finalisé en mai, elle se donne déjà trois objectifs ambitieux : le développement des valeurs de citoyenneté et d’engagement personnel, la promotion de la mixité sociale pour lutter contre les inégalités et enfin la défense de la laïcité. Pour ce dernier point, le plan souligne que « dans l’enseignement agricole, on rencontre peu de tensions fondées sur des questions religieuses, mais parfois des difficultés liées à la méconnaissance réciproque, et donc au rejet des autres, pouvant aller jusqu’à des problèmes de racisme ».

Dans son plan, le Ministère souligne que l'enseignement agricole va mettre à profit ses avantages (internats, éducation socioculturelle...), mais également s'attaquer à ses déficiences. Comme la faible connaissance des établissements ruraux par les citadins : « la méconnaissance réciproque existe aussi au sein de notre pays. La multiplication des échanges entre les établissements ruraux et les collèges ou lycées de ville ou de banlieue pourrait être une piste à explorer » soulève le plan.

L'annonce de ce plan d'action a mis un terme à un cycle de débats sur la citoyenneté et l'enseignement (plus particulièrement agricole), commencé ce 24 février lors du salon de l'Agriculture, continué ce 10 mars lors d'une conférence à la Cité de l'Histoire de l'Immigration et achevé le 24 mars au ministère de l'Agriculture.

 

 

[Photo : Rassemblement « Je suis Charlie » du Lycée agricole de L’Oisellerie (Charente) ; DR]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé