LE FIL

Sous le soleil allemand

Vendredi 20 mars 2015 par Marion Ivaldi

Sous un soleil presque aussi insolent que celui qui accompagnait Millésime Bio en janvier, Prowein 2015 réaffirme sa capacité à fédérer la filière mondiale viticole. Chiffres de fréquentation en hausse, exposants nombreux (et surtout souriants), volume d'affaires qui fait briller les yeux... Düsseldorf s'impose comme l'Incontournable, La réussite de salon d'affaires du moment. Pas de strass, pas de superflu mais l'essentiel et l'efficacité... Le salon convainc par son professionnalisme, tout germanique.

Entre deux hot-dogs avalés sur le pouce, les exposants français ne tarissent pas d'éloges, puis effleurent la question qui hante l'ensemble de la filière hexagonale : que vont devenir nos salons ? Vinexpo survivra-t-il à cette concurrence si qualitative ? Comment gérer le tunnel de salons qui va ouvrir l'année 2016 ? La capacité financière des entreprises sera-t-elle suffisante pour assurer une présence chaque année sur Vinisud ? Chacun sait qu'exposants comme visiteurs feront des choix. Et cela risque de faire mal. Pourtant, il suffirait de ramener chacun à une vision un peu plus rationnelle pour que la France redevienne « The place to be » en matière de business.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé