LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Val de Loire

Nicolas Joly renonce à créer son propre syndicat viticole

Vendredi 13 mars 2015 par Patrick Touchais La Vigne - Vitisphere

Val de Loire : Nicolas Joly renonce à créer son propre syndicat viticole

Début février, Nicolas Joly annonçait à l’Agence France Presse sa volonté de quitter Inter Loire, l’interprofession des vins du Val de Loire, et de créer son propre ODG pour la Coulée de Serrant, l’appellation de 7 ha dont il est le seul exploitant et propriétaire. Un mois plus tard, il renonce à faire cavalier seul. C’est ce qu’annonce la fédération viticole d’Anjou-Saumur dans un communiqué de presse du 13 mars.

Nicolas Joly avait pris sa décision après avoir perdu un procès contre InterLoire à qui il avait cessé de payer la CVO. Le 3 février, la justice l’avait condamné à payer 5 000 €.

Il est revenu sur sa décision de faire cavalier seul, après une rencontre avec les représentants d’InterLoire et de la Fédération viticole de l’Anjou, son ODG.

Le vigneron angevin, héraut de la biodynamie, reprochait à l’interprofession de ne pas assez défendre les vins bio ou biodynamiques, au profit des « vins technologiques ». Apparemment, elle l’a convaincu du contraire en mettant en avant qu’elle ne faisait pas de distinguo entre vins bio et non bio et qu’elle préparait une nouvelle offre de cotisations basée sur un socle commun.

L’ODG et l’interprofession ont « présenté le chantier entrepris depuis plusieurs mois pour rassembler l'ensemble des appellations et indications géographiques du Val de Loire sur un socle commun avec 3 piliers : la construction de la stratégie et de la défense des vins du Val de Loire en France et à l'étranger, la recherche et l'expérimentation (de la connaissance des terroirs à la vinification) et la compétitivité des vignerons et des négociants par la mise en place d'une plateforme de services mutualisés », indique le communiqué de la fédération viticole d’Anjou.

 

 

[Photo : Nicolas Joly vendangeant la Coulée de Serrant (Clos de la Coulée de Serrant)]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé