LE FIL

Fabrice Bernard

Primeurs 2014, "Bordeaux va vers une mise en adéquation de ses prix"

Vendredi 13 mars 2015 par Alexandre Abellan

Fabrice Bernard : primeurs 2014,

Prologue à la semaine des primeurs 2014, le négociant bordelais Millésima proposait aux dégustateurs de la presse et opérateurs du vignoble de revenir sur le millésime 2013 ce 12 mars, juste avant sa mise en bouteille. Ne souhaitant pas épiloguer sur les difficultés de la précédente campagne, Fabrice Bernard (directeur général délégué de Millésima) estime que « les propriétés ont bien conscience que ces trois derniers millésimes le rapport qualité/prix n'était pas au niveau attendu ». S'il ne reprend pas l'interpellation de la place de Bordeaux (et l'appel aux marchés traditionnels) que son père avait fait l'an dernier, c'est qu'il prévoit qu'en « 2014, il n'y aura pas d'erreur : on va vers une mise en adéquation des prix avec le marché ». Car plus que l'intégration des notes et critiques, Fabrice Bernard est persuadé que « le consommateur a avant tout la perception du rapport qualité/prix quand il décide d'acheter ».

Chaque campagne Millésima propose à ses clients 350 crus en primeurs (et estime être « un des cinq plus gros acheteurs de grands crus en primeurs »). Le négociant a réalisé un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros en 2014, les vins de Bordeaux représentant 75 % de son activité.

 

 

[Photo de Fabrice Bernard : Millésima]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé