LE FIL

Patrimoine

Le Pays du Beaujolais vise la labellisation Unesco « Geopark »

Vendredi 06 mars 2015 par Juliette Cassagnes

Patrimoine : le Pays du Beaujolais vise la labellisation Unesco « Geopark »

Le Pays du Beaujolais aimerait décrocher la labellisation Unesco « Geopark ». La démarche, initiée en 2012 par le Syndicat mixte du Beaujolais, s 'est traduite concrètement par le dépôt d'un dossier de candidature en novembre 2014. La zone concernée couvre plus précisément toute la partie nord du département du Rhône, dans le triangle Lyon-Roanne-Mâcon, et regroupe 132 communes pour une surface de 1530 km2.

Outre la garantie d'une préservation des « richesses géologiques et patrimoniales » du site, une telle labellisation permettrait au Pays du Beaujolais de nouvelles perspectives de « développement», par une meilleure valorisation de celles-ci. « Pour les viticulteurs, leur patrimoine économique sera mis en valeur avec ce label qualitatif, précise Charlotte Besombes, du Syndicat mixte du Beaujolais. Ils pourront aussi faire connaître et partager leurs connaissances ».

Pour faire le point sur l'avancée du dossier en cours, le Syndicat mixte du Beaujolais organisait ce jeudi 26 février 2015 son troisième forum « Geopark Beaujolais ». Un travail d'animation et de mise en réseau nécessaire des nombreux partenaires. Le projet implique en effet plusieurs centaines d'acteurs locaux : communautés de commune, Conseil général du Rhône, région, mais aussi offices de tourisme et de nombreuses associations.

La labellisation Geopark reconnaît un un territoire qui présente « un héritage géologique important par sa qualité scientifique, esthétique, son exceptionnalité et sa valeur pédagogique ». Celle-ci prend également en compte les « richesses patrimoniales » du territoire concerné : savoir-faire traditionnels,  milieu culturel, social et économique, ou encore architecture. Concernant le territoire du Beaujolais, celui-ci est situé en bordure du Massif Central, au nord-ouest de Lyon, et en regard immédiat des Alpes : « Le Pays Beaujolais a hérité  d'une géologie riche et complexe, justifie la chargée de mission. La diversité de son sous-sol et de ses paysages est née de la convergence de nombreux phénomènes et structures géologiques qui laissent une empreinte marquée dans le cadre de vie des hommes de ce territoire ». 

Le Syndicat mixte attend une réponse sur sa candidature pour septembre 2015, lors de la 13 ème conférence européenne des Geopark, qui se tiendra en Finlande.

Crédit carte: Syndicat mixte du Beaujolais

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé