LE FIL

Robert Parker

Absent des primeurs de Bordeaux, présent sur les étiquettes de... Badoit

Dimanche 01 mars 2015 par Alexandre Abellan

Robert Parker : absent des primeurs de Bordeaux, présent sur les étiquettes de... Badoit

Laissant son trône vide, le critique américain Robert Parker Jr. (fondateur du Wine Advocate en 1978) ne sera pas à Bordeaux pour déguster cette fin mars les primeurs 2014. L'ayant déjà remplacé pour les Sauternes et Barsac l'an dernier, son assistant Neal Martin lui succédera cette fois sur l'ensemble des appellations bordelaises. Si Robert Parker s'éloigne progressivement du vignoble girondin, mais son ombre continuera de porter sur la place et les marchés de Bordeaux. Continuant à couvrir les vins californiens de Napa et Sonoma, il se prépare en effet à déguster les bordeaux 2012 (avant leur commercialisation) et de faire une rétrospective sur le millésime 2005. Il annonce « n'avoir aucune intention de me retirer. Je mourrai sur la route, ou flancher dans une quelconque cave. La retraite, c'est l'autre façon de nommer la mort » rapporte le site OffLicenceNews.

Ne se mettant donc pas au vert, Robert Parker Jr. achève de mettre de l'eau dans son vin en devenant un partenaire officiel de l'eau minérale Badoit (groupe Danone). « Cela fait 10 ans que je bois mon vin avec de la Badoit » déclare-t-il dans un communiqué, lui qui réclamait en novembre dernier sur Twitter que soit distribuée aux Etats-Unis l'eau minérale Abatilles (source d'Arcachon appartenant à Jean Merlaut). Badoit était déjà l'an dernier l'un des partenaires du grand tour asiatique du gourou du vin (aux côtés des verres Riedel notamment). En 2015, l'association est renouvellée pour les dégustations de Londres (masterclass, dîner...), faisant écho à celle passée avec le chef étoilé Thierry Marx.

 

 

[Illustration : Robert Parker dégustant de la Badoit en 2014 à Taiwan ; Evian]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé