Accueil / / Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin : le deuxième vignoble français en surface et valeur

Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin : le deuxième vignoble français en surface et valeur

Par Vitisphere Le 18 février 2015
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin : le deuxième vignoble français en surface et valeur
A

partir du premier janvier 2016, la réforme des régions sera effective, actant le regroupement des actuelles régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. Cette grande région de l'Atlantique verra son vignoble s'étendre de l'AOC basque d'Irouléguy (Pyrénées Atlantique) à celle ligérienne de Saumur (Vienne), pour une superficie avoisinant les 150 000 hectares. Avec le cinquième de la surface nationale, ce vignoble restera loin derrière celui de la nouvelle région Languedoc-Roussilon-Midi-Pyrénées (plus de 250 000 ha*). En terme de chiffre d'affaires à l'export, la région Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin arriverait également en deuxième position. Portée par les eaux-de-vie de Cognac et les vins de Bordeaux, elle a expédié 4,1 milliards € en 2013, ce qui la positionne juste derrière la Champagne (4,37 milliards €). En 2014, les performances aquitaines devraient être meilleures, le chiffre d'affaires du secteur viticole aquitain ayant chuté de 600 000 millions d'euros en conséquence directe de la petite vendange 2013.

« La grande région sera la première région européenne en terme d'agriculture et d'agroalimentaire » souligne Jean-Pierre Raynaud (vice-président du Conseil régional d'Aquitaine), dessinant à l'occasion d'une conférence de presse le portrait d'un colosse atlantique. Véritable chant du cygne, l'Aquitaine prépare son dernier salon de l'Agriculture en tant que telle, l'occasion de se rapprocher des régions Poitou-Charentes et Limousin, par la proximité des stands (voisins dans les halls 1 et 3) et une journée « spéciale nouvelle grande région » (ce 27 février). Ce sera également l'occasion pour l'Aquitaine de faire le point sur l'avenir de la marque Sud-Ouest de France, lancée il y a trois ans avec la région Midi-Pyrénées. Les nouvelles régions mettent en question la marque territoriale reconnaît Jean-Pierre Raynaud, qui réaffirme « la volonté de conserver une marque sur laquelle on a investi. Les régions ne sont pas des frontières infranchissables, on l'a déjà montré. » Reste à trouver pour Midi-Pyrénées un équilibre pour sa promotion entre Sud Ouest de France et Sud de France, la marque territoriale du Languedoc-Roussilon.

A noter que le futur ensemble régional se targue d'être la première région française en nombre de signes d'indication de qualité et d'origine (155 signes, dont 62 AOC et 7 IGP de vins), un leadership que possédait déjà l'Aquitaine (129 signes, dont 59 AOC et 7 IGP de vins).

 

 

* : selon les DRAAF Languedoc-Roussilon et Midi-Pyrénées (se basant sur le recensement agricole de 2010).

 

 

[Source : Vitisphere ; Illustration : détail de la carte de réforme territoriale ; Ministère de la Décentralisation]

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé