LE FIL

Accords aimé(e)s vins

Bouteilles univoques pour Saint-Valentin équivoque

Samedi 14 février 2015 par Alexandre Abellan

Accords aimé(e)s vins : bouteilles univoques pour Saint-Valentin équivoque

Si les cuvées inspirées des « 50 nuances... » ne sont pas suffisament licencieuses à votre goût, le vignoble français ne manque pas de ressort pour placer votre dîner de la Saint-Valentin sous la coupe d'un cupidon fripon. Relevée à cet effet par le Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence, la cuvée rosée « Suivez-moi-jeune-homme » du château des Annibals (AOC Coteaux Varois en Provence ) semble tout indiquée, faisant référence aux rubans enserrant les robes et chapeaux des élégantes du XIXème siècle. « La cuvée d’une Nuit » des Vignerons Ardéchois (IGP Ardèche, rosé) et « le Péché du Clos » du Clos du Chêne (AOC Cahors) sont en regard bien plus explicites. Pour les approches plus subtiles, des domaines peuvent servir de prête-nom, comme le domaine de Vénus (Côtes du Roussillon), le château Lamourette (Sauternes) ou le domaine de l’Idylle (Savoie)... Ayant fais ses preuves dans le même registre, l'étiquette du château Calon Ségur (Saint-Estèphe) est un incontournable avec son cœur comme signature.

Et pour annoncer « un repas qui ne laissera pas de doute sur vos souhaits pour la soirée », le blog des Climats de Bourgogne vous conseille de jouer cartes sur table avec un premier cru de Chassagne-Montrachet : « Les Vide-Bourse ».

 

 

[Illustration : Diane et Cupidon par Pompeo Girolamo Batoni (Metropolitan Museum of Art, New York)]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé