LE FIL

Grêle 2013 en Gironde

Les vignerons touchés demandent un soutien pour la perte subie en 2014

Vendredi 13 février 2015 par Colette Goinère La Vigne – Vitisphere

Grêle 2013 en Gironde : les vignerons touchés demandent un soutien pour la perte subie en 2014

L’association SOS Vignerons sinistrés observe que des viticulteurs touchés par la grêle en août 2013 ont eu plus de 30 % de perte de récolte en 2014. Elle souhaite que les sinistrés bénéficient du dispositif de perte de fonds et l'a fait savoir par courrier au préfet de Gironde, Michel Delpuech, et au ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, pour les alerter de la situation des viticulteurs victimes du fléau à l’été 2013. Celui-ci avait détruit entre 35 et 100 % de la récolte des zones touchées sur une vaste zone de L’Entre-deux-Mers, des Côtes de Bordeaux et du Libournais.

 

« Certes, 5 millions d’aides publiques ont déjà été accordées, reconnaît-elle. Mais nous avons procédé à une enquête qui montre que, dans bien des cas, les viticulteurs de la zone sinistrée ont enregistré une récolte 2014 très déficitaire. Ils devront attendre le millésime 2015 pour retrouver une production normale. »

 

Cette enquête a été réalisée par Marc Coussy, viticulteur, administrateur de SOS Vignerons Sinistrés et président de Solidarité paysan Aquitaine, dans les communes ayant subi au moins 50% de perte suite à l’orage de 2013. Résultat : sur 39 de ces communes, se trouve au moins un vigneron enregistrant en 2014 une perte de 30% de sa récolte par rapport à sa moyenne quinquennale (exclusion faite de la plus forte et de la plus petite récolte). L’association soutient que ces vignerons ont subi des pertes de fonds.

 

Sera-t-elle entendue ? « Les élections départementales approchent. Nous espérons sensibiliser les candidats », confie Marc Coussy.

 

Photo : Florence Cardoso

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé