LE FIL

Vignoble aquitain

L'assurance grêle, condition obligatoire aux subventions FEADER

Mardi 10 février 2015 par Alexandre Abellan

Vignoble aquitain : l'assurance grêle, condition obligatoire aux subventions FEADER

En Aquitaine, un domaine doit s'engager à s'assurer contre la grêle (une année au moins) pour espérer bénéficier des aides européennes à l'investissement viticole (ou arboricole) distribuées par la région. Une disposition mise en place en 2014 et reconduite en 2015 (le Conseil Général de Gironde applique la même condition dans ses subventions viticoles). « Vu ce qui s'est passé en 2013, les pouvoirs publics ont décidé de pousser les professionnels à prendre une assurance pour leurs exploitations » explique Yann Montmartin, conseiller environnemental à la Chambre d'Agriculture de Gironde.

Ayant pour objectif l'amélioration des pratiques agricoles*, le dispositif FEADER est cofinancé par les régions, qui peuvent lui donner des orientations supplémentaires. En plus de l'engagement à la souscription d'une assurance grêle, les candidats aux subventions doivent adhérer à terme à une certification environnementale : charte privée Terra Vitis, ISO 14001 (cas du Système de Management Environnemental des vins de Bordeaux)... Ou le plan pour une Agriculture Respectueuse de l’Environnement (AREA) institué en 2002 par le Conseil Régional d'Aquitaine, qui s'est insérée dans le cadre des certifications environnementales des exploitations agricoles en 2012 (le ministère de l’Agriculture lui donnant une équivalence de deuxième niveau dans le référentiel de la loi Grenelle 2).

 

 

* : pour la filière vin, ces fonds sont principalement utilisés à l'amélioration du matériel de pulvérisation, l'abandon des hericides pour le travail du sol, la construction d'aires de remplissage/lavage du pulvé, la gestion des effluents vinicoles...

 

 

[Photo : Société d'Assurances L'Etoile]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé