LE FIL

Eco-conceptions des caves

Un outil de formation, de sensibilisation et d'inspiration en ligne

Samedi 07 février 2015 par Alexandre Abellan

Eco-conceptions des caves : un outil de formation, de sensibilisation et d'inspiration en ligne

« L'éco-conception en cave, c'est principalement intégrer à la construction de sa structure l'optimisation de l'utilisation de l'eau, mais aussi le traitement des influents, la consommation d'énergie... » résume Joël Brochard, le directeur du pôle de développement durable au sein de l'Instit Français de la Vigne et du Vin (IFV), qui tire actuellement le bilan du projet Ecowinery. Porté de 2013 à 2014 par un consortium européen*, ce projet éducatif a abouti sur la mise en ligne d'une plate-forme d'apprentissage en ligne, en accès libre et gratuit (sur simple inscription, en cliquant ici). Sont actuellement en ligne un cours d'introduction, cinq modules (contexte réglementaire, démarche architecturale, ressource énergétique, utilisation de l’eau et évaluation d'un projet), ainsi qu'un quiz.

Si l'objectif affiché de cet outil est l'auto-apprentissage, il cherche également à sensibiliser et inspirer. « Ce support ne remplace pas l'intervention d'un expert et le conseil » souligne Joël Brochard, mais « il permet de diffuser plus largement les informations ». Comme ce constat de bon sens : « l'éco-conception est un ensemble de techniques. Tout n'est pas à utiliser, il faut s'adapter aux contraintes locales, mais aussi s'appuyer sur les opportunités » explique le spécialiste. Pour l'isolement thermique, la cave peut ainsi être enterrée, ou mettre en place un puits canadien ou de la géothermie... Et si l'exemple mis en avant par le module d'enseignement est le nouveau chai du château Cheval Blanc (grand cru classé A de Saint-Emilion), Joël Brochard reste persuadé que « même les caves de taille moyenne peuvent faire des choses intéressantes pour un surcoût de 5 % ». La question de la rentabilité reste plus délicate : « les technologies utilisées sont très évolutives, il est encore difficile d'avoir un retour sur investissement sur ces procédés émergents... »

 

* : financé par la Commission Européenne (dans le cadre des objectifs 2020 de réduction de consommation d'énergie), ce projet faisait intervenir l’IFV (en tant que coordinateur), l’école suisse de Changins, l'université espagnole de Barcelone et l’université allemande d'Aschaffenburg. A noter que l'IFV avait déjà proposé une plate-forme d'e-learning, sur le thème du changement climatique : EcoViti.

 

 

 

[Illustration : DR]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé