LE FIL

Grande distribution

Retrait en volume des ventes de vin AOP sur 2013-2014

Jeudi 05 février 2015 par Juliette Cassagnes

Grande distribution : retrait en volume des ventes de vin AOP sur 2013-2014

La campagne 2013-2014 a été marquée par un recul des ventes de vins AOP en grande distribution, selon la dernière étude de FranceAgriMer sur le sujet.

 

Les volumes vendus de cette catégorie de vin, qui représentent au total 4,9 millions d’hectolitres, diminuent de 2,6% par rapport à la précédente campagne, et de 2,1% par rapport à la moyenne quinquennale. Mais malgré cette baisse, ils restent encore majoritaires : sur un volume total de 9,75 millions d’hl de vins tranquilles écoulés en grande distribution, les vins AOP représentent 51% des volumes.

 

Les trois couleurs (rouge : -2,4%, blanc : -1% et rosé : -4,5%) ont été touchées par cette perte en volume. Mais des disparités sont à noter selon les appellations. Ainsi, les AOP du Languedoc-Roussillon se détachent nettement des autres régions, avec, notamment pour les rouges, une croissance des volumes (+6% par rapport à 2012-2013) et du chiffre d’affaires (+10,6%).

A l’inverse, les appellations bordelaises rouges rencontrent des difficultés, tant en volume (-4%) qu’en valeur (-1%). Par rapport à la moyenne quinquennale, la baisse des volumes est encore plus marquée, avec -6,3%. « Les vignobles bordelais enregistrent des pertes liées à des déficits de récoltes et d’opérations promotionnelles, sur tous leurs groupes d’appellations », explique FranceAgriMerSur 2013-2014, le volume total de vente des AOP rouges a été de 2,91 millions d’hectolitres, dont 1,17 millions pour les AOP de Bordeaux, qui détiennent donc encore le plus gros des volumes.

 

Pour les vins blancs, le recul des ventes incombe essentiellement aux appellations du Val de Loire, Muscadet et Touraine, et aux appellations de Bourgogne : Aligoté, Chablisien, Mâcon villages. En rosé, la baisse des ventes est le fait des Côtes de Provence, des rosés d’Anjou et de Loire, mais ces deux régions détiennent aussi la majorité des parts de marché.

 

Ces chiffres proviennent du panel Infoscan, réalisé par la société IRI, à partir de l’enregistrement des sorties de caisses. Le parc total des magasins suivis par ce panel est de 9.590 magasins, dont 1.954 hypermarchés, 5.614 supermarchés et 2.022 magasins Hard Discount français.

 

Crédit graphique : FranceAgriMer (évolution des ventes AOP rouges campagne 2013-2014 par rapport à 2012-2013)

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé