LE FIL

Réduction des pesticides

Les objectifs d'Ecophyto 2018 reportés à l'horizon 2025 ?

Mardi 23 décembre 2014 par Christelle Stef – La Vigne Vitisphere

Réduction des pesticides : les objectifs d'Ecophyto 2018 reportés à l'horizon 2025 ?

Ce matin, Dominique Potier, député PS de Meurthe-et-Moselle a remis au premier ministre Manuel Valls son rapport d'évaluation et de révision du plan Ecophyto, en présence de la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal et du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Dans ce rapport, Dominique Potier souligne la nécessité de maintenir le cap d'une réduction de moitié de l'usage des produits phytosanitaires. Il plaide pour une baisse en deux temps : -25 % en 2020 et -50 % à l'horizon 2025.

Pour atteindre le premier palier, il propose entre autre de développer des agro-équipements de nouvelle génération. Par exemple en viticulture, il souligne la nécessité de promouvoir les pulvérisateurs équipés de guidage et de gestion automatique des tronçons de la rampe par GPS et d'encourager les équipements en appareil face par face. Il recommande également de diffuser largement des outils d'aide à la décision en citant comme exemple Agroscope* et Optidose**, qui permettent d'optimiser les doses de produits phytosanitaires en viticulture. Il propose aussi de faciliter le recours aux variétés résistantes, de booster le biocontrôle, de rénover le bulletin de santé du végétal en renforçant sa qualité prédictive, et de soutenir l'agriculture biologique. Pour atteindre le deuxième palier, il prône notamment une harmonisation de l'expression des doses au niveau européen. Il souhaite que la protection intégrée devienne une priorité de la recherche européenne. Et il demande la mise en place d'une stratégie nationale de recherche-innovation sur la gestion phytosanitaire durable des cultures.

Ce rapport a été commandé le 30 mai 2014 par le premier ministre. Pour le rédiger, Dominique Potier a rencontré près de 90 organismes et environ 200 personnalités du monde professionnel agricole, de la société civile; de la recherche et de l'administration. Pour consulter les 68 propositions de ce rapport, cliquer ici.

 

 

* : méthode suisse de calcul de la dose en fonction du volume de la haie folaire mesurée au champ.

** : méthode développée par l'IFV pour adapter la dose en fonction du stade phénologique, du développement végétatif, et de la pression parasitaire.

 

 

[Illustration : extrait du rapport Pesticides et agro-écologie, les champs du possible]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé