LE FIL

Compte pénibilité

Les ministres à l'écoute des producteurs

Mercredi 10 décembre 2014 par Marion Ivaldi

Compte pénibilité : les ministres à l'écoute des producteurs

Xavier Beulin, président de la FNSEA et Thomas Diemer, président des Jeunes Agriculteurs (JA), ont rencontré le 9 décembre Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture et François Rebsamen, ministre du travail et de l'emploi, à propos du compte personnel de prévention de la pénibilité. Inscrit dans le cadre de la loi de réforme des retraites, ce compte vise à cumuler des points en fonction de l'exposition à un ou plusieurs facteurs de pénibilité (manutention manuelle de charges, vibrations, bruit, travail répétitif...)

La filière agricole et viticole est vent debout contre cette réforme qui apparaît inadaptée de part sa complexité à l'activité agricole et à la taille des entreprises. "Il faudrait enregistrer chaque jour les tâches accomplies pour être sûr de ne pas courir le risque de poursuites aux Prud'hommes" déplore Xavier Beulin.

Selon Xavier Beulin, les deux ministres ont été à l'écoute des difficultés de mise en oeuvre présentée par la FNSEA et les JA. Revenir sur le compte pénibilité n'est pas d'actualité : il devrait bien s'appliquer à la filière. L'agriculture peut néanmoins espérer des adaptations. Dans cet objectif, la FNSEA présentera d'ici le 15 janvier 2015 des propositions de mise en oeuvre du compte pénibilité qui tiennent compte des spécificités du secteur agricole et viticole.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé