LE FIL

Suisse

Dominique Giroud blanchi des accusations de coupages illicites de vins

Jeudi 11 décembre 2014 par Alexandre Abellan

Suisse : Dominique Giroud blanchi des accusations de coupages illicites de vins

Si l'encaveur suisse Dominique Giroud a bien été condamné pour fraude fiscale (sur des revenus non déclarés), la justice helvétique vient de classer le dossier de coupage frauduleux. L'administration fédérale le soupçonnait d'avoir ajouté du fendant (ou chasselas, soit un cépage blanc) à une cuvée d'AOC Saint Saphorin (vin rouge du Lavaux). Après plus d'un an de procédures, Dominique Giroud sort donc blanchi des accusations d'escroquerie et de falsification de marchandises. Mais il ne semble pas prêt à quitter le terrain judiciaire avant d'avoir obtenu réparation pour l'insistante attention médiatique dont il a fait l'objet. Les reportages de la Radio Télévision Suisse (RTS) sont notamment dans son viseur, il demanderait ainsi 30 millions de francs suisse de dédommagement à la Société Suisse de Radiodiffusion et Télévision selon la Tribune de Genève.

Pour l'ensemble de la filière suisses, l'abandon des accusations de coupages illicites reste un soulagement, les accusations ayant suscité auprès du grand public des amalgames entre coupages frauduleux et assemblages licites. Président de l'interprofessionnelle des vin vaudois, Gilles Cornut déclarait ainsi au quotidien 24Heures que « ce qui compte pour nous, c’est que le vin a été jugé conforme à la législation. Je suis rassuré de savoir que Dominique Giroud n’a pas commis de fraude. »

 

 

[Photo de Dominique Giroud : GiroudVins]

Tags : Suisse Cépage

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé