LE FIL

Les politiques se pressent pour inaugurer le futur site de vente en ligne des vignerons indépendants

Vendredi 28 novembre 2014 par Emilie-Anne Jodier La Vigne - Vitisphere

Les politiques se pressent pour inaugurer le futur site de vente en ligne des vignerons indépendants

Les Vignerons indépendants de France (VIF) ont présenté, mercredi 26 novembre, à l’occasion de l’ouverture de leur salon Porte de Versailles à Paris (du 27 novembre au 1er décembre), leur future plateforme de vente en ligne. Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, est venue spécialement pour saluer cette initiative. Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, a, quant à lui, fait le déplacement le 27 novembre pour inaugurer un site qui permettra aux particuliers de commander directement des bouteilles aux vignerons. En tout cas à ceux qui auront émis le souhait d’être présents sur le site.

Une vente directe à distance en quelque sorte, mutualisée pour devenir « la première place de marché viticole au monde », anticipe Thomas Montagne, le président des Vif. « Les vignerons indépendants gardent ainsi la maîtrise de leur produit, de leurs prix », a-t-il complété au moment d’accueillir Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, venue découvrir cet outil.  

« Vous avez compris l’importance de la présence des vignerons sur internet », lui a répondu la secrétaire d’Etat, avant de rappeler les enjeux de de la vente de vin sur le web. « J’espère que le monde entier pourra bientôt découvrir vos produits et les terroirs qu’ils représentent grâce à ce site, a-t-elle continué. Vous avez trouvé l’outil pour répondre avec efficacité aux demandes des consommateurs. Alors je lance un appel aux vignerons indépendants qui ne sont pas encore sur le site : ne ratez pas le rendez-vous. »

La nouvelle plateforme de vente devrait être ouverte dans le courant du mois de janvier. Christophe Viet, fondateur du site Ventealapropriete.com et partenaire du projet, explique que ce site a l’avantage de permettre aux vignerons de « gérer eux-mêmes les informations et les prix de leurs produits ». Quant aux consommateurs, « ils pourront passer des commandes à plusieurs viticulteurs différents, facturés et livrés en une seule fois ». En effet, le stockage des bouteilles centralisé à Mâcon, en Saône-et-Loire, et géré par la plateforme permettra d’assurer des livraisons groupées.

 

Photo : Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du numérique et Thomas Montagne, président des Vignerons indépendants de France.

Crédits photo : Emilie-Anne Jodier

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé