Accueil / Commerce/Gestion / Les vins rouges puissants peuvent aussi séduire les palais féminins

Etude
Les vins rouges puissants peuvent aussi séduire les palais féminins

Par Ligérienne de presse Le 26 mars 2009
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vins rouges puissants peuvent aussi séduire les palais féminins
7
0% des achats de vins en grandes surfaces sont réalisées par des femmes. Les goûts de ces consommatrices ne vont pas nécessairement vers les blancs liquoreux ou les rosés, comme le montre un sondage de l’enseigne Lavinia.


Les femmes, qui représentent environ 70% des acheteurs vins en grande surface, classent à une large majorité le vin rouge en première position dans leur préférence (© viti-net) La filière ne peut plus désormais ignorer le poids des femmes dans l’achat de vin en France. On estime aujourd’hui qu’environ 70% des acheteurs de vins en grande surface, le premier réseau de distribution de vin en France, sont des femmes. Ce sont elles qui bien souvent se chargent ou sont chargées de choisir le vin qui accompagnera le repas de fête. Acheteuses de vins, les femmes sont aussi des consommatrices de vins et le revendiquent volontiers dans les enquêtes et les sondages.

Pour certaines d’entre elles, cet accès au monde du vin relève d’une véritable “émancipation”, de “l’affirmation des femmes et de leur égalité face aux hommes”, comme le montre un sondage réalisé à l’automne dernier par Internet auprès de 500 femmes par l’enseigne de magasins spécialisés Lavinia. “Les hommes plus jeunes qui n’ont aucune culture en matière de goût de vin se laissent volontiers guider par une femme. Au restaurant je choisis régulièrement le vin”, indique une autre. “Le vin c’est le supplément d’âme d’un moment de convivialité, le complément indispensable du plat et de l’art de recevoir”. Mais c’est aussi pour cette autre passionnée de vin “un moment de détente à soi où l’on peut être une femme, et non plus une maman”.

Pour 95% des femmes interrogées, les hommes ont aujourd’hui un regard plutôt positif sur les femmes qui boivent et apprécient le vin. Les participantes au sondage associent avant tout le vin à la convivialité, au partage et au plaisir, loin devant les bénéfices pour la santé d’une consommation modérée (3%). ”Plus qu’un univers réservé à la fête (12%) ou à un moment de séduction (7%), elles y voient une tradition et un art de vivre pour 22%)”, détaille Lavinia.

La Bourgogne en tête

La plupart des femmes ayant répondu au sondage ont été initiées au vin avant l’âge de trente ans, parfois avant vingt ans (53% entre 15 et 20 ans, 42% entre 20 et 30 ans), dans un cadre familial (43%), lors de soirées entre amis (23%), en couple (13%), ou en cours de dégustation (9%). En matière de goûts, “contrairement aux idées reçues, femme ne se marie pas avec vin blanc doux ou rosé pétillant, lance Lavinia. C’est le rouge qui remporte le plus de suffrages (71%) devant le blanc (27%) et loin devant le rosé (2%)”. 27% des répondantes déclarent qu’elles apprécient les rouges “puissants au caractère prononcé”, 20% les préfèrent “frais, fruité, léger”.

Les amatrices de vin blanc privilégient les secs (20%) que les doux ou liquoreux (13%). “Les blanc ou rosés pétillants(11%) ont moins de succès auprès de ces dames”, poursuit Lavinia. Les femmes interrogées par l’enseigne ont mis la Bourgogne en tête de leurs régions de prédilection (23% des réponses), suivie de Bordeaux (21%), la Champagne (15%), l’Alsace (9%, la Loire (8%). Les vins étrangers recueillent également 8% des réponses. Le choix d’un vin reste “difficile” pour 72% des participantes au sondage.

La région de production est leur premier repère (20%), devant le conseil d’un professionnel (16%), et “l’harmonie avec le menu” (15%). Le prix arrive en quatrième position (13%), suivi du nom du producteur du domaine ou du château (12%). 6% prennent en compte en premier les prix et les médailles. Seules 4% accordent une importance prépondérante “au style de l’étiquette, de la bouteille”. La couleur est un critère de choix pour seulement 3% des répondantes. “Lors de l’achat, l’information la plus importante reste pour elles le commentaire sur le coût du vin (43% des réponses) et les bons accords à table (30%), conclut Lavinia. Leur soif d’information se révèle également dans leur demande de renseignements précis sur les cépages et le mode de vinification (20%).”


Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé