Accueil / Commerce/Gestion / Une fin d’année difficile dans un climat général « incertain »

Exportations 2008
Une fin d’année difficile dans un climat général « incertain »

Par Juliette Cassagnes Le 24 mars 2009
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une fin d’année difficile dans un climat général « incertain »
V
iniflhor a confirmé les mauvais résultats en volume des exportations de vins français, avec des marchés très contrastés et l'effondrement du marché britannique. Le climat est « incertain », lié à l’attentisme des opérateurs.

Sur le marché extérieur, le dernier Conseil de direction du Viniflhor a confirmé la dégradation des exportations pour l’année 2008 en volume (-10,5 % en volume) pour la plupart des catégories de produits. Paradoxalement, l’année 2008 reste la deuxième meilleure année en terme de valeur exportée, avec une quasi-stabilité enregistrée en valeur (+0,2%). (voir graphique).
Source: douanes françaises, Ubifrance (© Vinifhlor)

Le Conseil évoque des marchés export « contrastés », « très affecté » au Royaume-Uni et « plus stable » en Allemagne. Autre facteur ayant contribué à ce déclin : la situation économique mondiale au ralenti et une parité euro/dollar et euro/livres défavorables. « La crise financière intervenue à l’automne a eu pour effet d’accélérer la tendance à la baisse » précise encore Viniflhor.

« Le climat général est incertain, tous les opérateurs sont très prudents dans leurs achats » ajoute  l'Office, qui soulève aussi la difficulté rencontrée par les professionnels avec l’assurance crédit export. La procédure de « Vsi » (Volume substituable individuel) est envisagée par certaines régions viticoles pour faire face aux difficultés, fait encore savoir l’Office.

►A lire aussi, déjà paru: Marché - Vins et spiritueux français: dégradation à l'export en 2008, 2009 inquiète (publié le 23/02/2009)


Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé