Accueil / Gens du vin / La filière vitivinicole refuse d’être diabolisée

Publicité sur internet
La filière vitivinicole refuse d’être diabolisée

Par E. H Le 03 octobre 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La filière vitivinicole refuse d’être diabolisée
V
Vin & Société" met en garde contre une dérive prohibitionniste.

« La filière vin dénonce une désinformation continue véhiculant des contre-vérités et déformant volontairement ses valeurs », a déclaré Marie-Christine Tarby, présidente de "Vin & Société". Créée en 1991, cette association fédère et représente tous les acteurs de la filière vitivinicole française (production, négoce et interprofessions).

Selon elle: "la filière vin ne demande pas l’ouverture de tous les sites à la publicité mais elle souhaite l’intégration d’internet à la liste des supports de publicité autorisés par la loi Evin, en lui appliquant le même cadre qu’aux autres supports."

Les professionnels du vin rappellent que leurs actions de publicité ne s’adressent pas aux jeunes qui ne consomment pas, ou très peu, de vin. "Consciente de ses responsabilités vis-à-vis des jeunes internautes, elle prévoit  l’exclusion des sites destinés à la jeunesse", affirme l'Agpv.

Rappelant que La France est  le seul pays producteur à ne pas inclure internet parmi les supports autorisés pour la communication de ses produits viticoles, "Vin & Société" met en garde contre une dérive prohibitionniste qui ne ferait en rien progresser le combat contre l’alcoolisme.

 

 


Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé