Accueil / Viticulture / Retrait d’Amm pour l'azocyclotin, cyhexatin, thidiazuron, roténone, extrait d’Equisetum ou hydrochlorure de quinine

Paru au JO
Retrait d’Amm pour l'azocyclotin, cyhexatin, thidiazuron, roténone, extrait d’Equisetum ou hydrochlorure de quinine

Par B. Normand Le 22 août 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Retrait d’Amm pour l'azocyclotin, cyhexatin, thidiazuron, roténone, extrait d’Equisetum ou hydrochlorure de quinine
L
’avis paru au Journal officiel du 21 août stipule les modalités de retrait d’autorisation de mise sur le marché (Amm) pour les produits phytopharmaceutiques contenant de l’azocyclotin, cyhexatin, thidiazuron, roténone, extrait d’Equisetum ou hydrochlorure de quinine.

Selon un avis paru au Journal officiel du 21 août, les produits phytopharmaceutiques contenant au
moins une des substances suivantes, azocyclotin, cyhexatin, thidiazuron, roténone, extrait d’Equisetum ou hydrochlorure de quinine, se voient retirer leur autorisation de mise sur le marché. Les conditions de retrait sont stipulées dans le tableau ci-dessous.

 
Retrait d’Amm
Date limite d’écoulement des stocks
à la distribution(*)
Date limite d’écoulement
des stocks
à l'utilisation(*)
Azocyclotin
4 octobre 2008
31 mars 2009
4 octobre 2009
Cyhexatin
4 octobre 2008
31 mars 2009
4 octobre 2009
Thidiazuron
4 octobre 2008
31 mars 2009
4 octobre 2009
Roténone
10 octobre 2008
15 mai 2009
10 octobre 2009
Extrait d’Equisetum
10 octobre 2008
15 mai 2009
10 octobre 2009
Hydrochlorure de quinine
10 octobre 2008
15 mai 2009
10 octobre 2009
(*) De manière générale, les délais indiqués dans le présent avis sont sans préjudice de l'application des directives fixant les limites maximales applicables aux résidus de ces substances.

Pour la roténone, l’avis précise qu’au cas où des alternatives en agriculture biologique ne seraient pas encore disponibles au 10 octobre 2008, certaines Amm pourraient être maintenues au titre des usages essentiels jusqu'à homologation d’une solution alternative, et au plus tard jusqu’au 30 avril 2011. Les usages susceptibles d’être maintenus concernent la pomme, poire, cerise, pêche, vigne et pomme de terre.

Pour consulter le texte complet paru au Journal officiel, cliquer ICI


Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé