Accueil / Commerce/Gestion / Une balance commerciale positive pour les 4 premiers mois de l’année, qui cache des disparités entre les vins

Import / Export
Une balance commerciale positive pour les 4 premiers mois de l’année, qui cache des disparités entre les vins

Par Yannick Biard Le 06 août 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une balance commerciale positive pour les 4 premiers mois de l’année, qui cache des disparités entre les vins
A
greste indique que la balance commerciale française reste excédentaire sur la campagne 2007/2008 dans la synthèse viticulture de juillet. Ce résultat cache néanmoins d’importantes disparités entre les vins d’appellation d’une part, dont les volumes exportés sont près de 7 fois plus importants que les volumes importés, les vins de table et de pays d’autre part qui voient leurs volumes exportés se réduire sur les 4 premiers mois de l’année.

A consulter également:

Bilan de campagne 2007/2008 - Les marchés des vins de table et d’appellation en voie d’assainissement

La balance commerciale française reste excédentaire sur la campagne 2007/2008, indique Agreste dans la synthèse viticulture de juillet. Les exportations de vins tranquilles d’appellation sont croissantes sur les quatre premiers mois de l’année 2008 (+ 4 % en volume par rapport à 2007), tirées par les rouges et les rosés (+ 4 % en volume, soit près de 1,3 million d’hectolitres). Les vins blancs d’appellation conservent sur la même période leur niveau de 2007 (530 milliers d’hectolitres), et le champagne maintient sa hausse (+9% par rapport à 2007).

Les vins de table et de pays sont en revanche en difficulté sur les marchés d’exportation, avec une baisse de 12% des volumes entre janvier et avril 2008. Les vins blancs perdent 200 milliers d’hectolitres, alors que les rouges et rosés ne perdent que 90 milliers d’hectolitres. Cette baisse des volumes exportés est plus marquée vers les pays tiers que vers les partenaires européens, indique Agreste.

La balance commerciale reste cependant positive de 600 milliers d’hectolitres sur cette période. Les importations s’élèvent à 1,6 million d’hectolitres sur ces quatre mois, en particulier grâce à une forte importation de blancs de table et de pays (+ 40% des volumes importés avec près de 900 milliers d’hectolitres) .
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé