Accueil / Oenologie / Des solutions pour prévenir les goûts moisi-terreux

Conduite du vignoble
Des solutions pour prévenir les goûts moisi-terreux

Par Cécile Adam Le 06 mai 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Des solutions pour prévenir les goûts moisi-terreux
D
evant 230 scientifiques et œnologues réunis les 29 et 30 avril derniers pour le 1er colloque européen d’œnologie – Enoforum - à Montpellier, Syngenta Agro a présenté des solutions fiables et pratiques pour prévenir les goûts moisi-terreux.

Enoforum à Montpellier (© Syngenta Agro) « Les goûts moisi-terreux, ou GMT,  identifiés dans les années 1990 dans certaines régions viticoles françaises sont devenus, depuis quelques années, un enjeu économique fort dans certains vignobles comme le Val de Loire, le Beaujolais, la Bourgogne, l’Alsace ou le Jura » observe Pascal Gautier, responsable filière vigne chez Syngenta Agro. Dès 2002, Syngenta Agro a engagé des travaux pour mieux comprendre et appréhender la problématique des GMT afin de proposer des solutions concrètes aux viticulteurs.

En cause, le climat et l’état des baies L’expertise de Syngenta Agro a permis d’identifier les composés à l’origine des GMT, en l’occurrence la géosmine qui est synthétisée essentiellement par différentes souches de Penicillium sp. « Nous avons également pu observer que les GMT se développent avant la vendange quand humidité et chaleur sont réunies et que les baies présentent des blessures liées aux opérations mécaniques ou aux parasites (botrytis et tordeuses notamment) » précise Pascal Gautier.
Botrytis et Pénicillium sp (points verts)  (© Syngenta Agro)

Prophylaxie et lutte anti-botrytis

...REPERES...

• Selon le laboratoire Exact (laboratoire d’œnologie), le seuil de perception de la géosmine est variable selon les vins : de l’ordre de 60 ng/l pour un vin charpenté et de 30 ng/l pour un vin primeur
• Les taux de géosmine peuvent dépasser les 200 ng/l pour des vins très touchés
• Le seuil de détection de la géosmine se situe entre 30 et 120 ng/l et la limite de quantification se situe à 10 ng/l

En partenariat avec la filière, Syngenta Agro a donc montré, aussi bien en laboratoire (en boîte de Pétri et sur grappes contaminées artificiellement) qu’au vignoble, en situation pratique, que le contrôle de la pourriture grise par certains anti-botrytis permettait de réduire significativement la teneur en géosmine.

En 2007, en Beaujolais comme en Touraine, des essais conduits en micro parcelles ou en grandes parcelles ont de nouveau montré qu’un programme à base de Switch® permettait de réduire le taux de géosmine. « Dans un essai, en particulier, la parcelle protégée exprimait un taux de 59 ng/l contre 592 ng/l dans le témoin ! » commente Pascal Gautier.

Ainsi au vignoble, afin de limiter au maximum le nombre de blessures sur baies, la mise en œuvre de mesures prophylactiques est indispensable : maintien d’un bon état sanitaire, rognage, effeuillage, soin apporté à la qualité de pulvérisation… la protection fongicide anti botrytis viendra parfaire cette approche afin de bénéficier d’un contrôle fongicide optimal avec Switch, Géoxe® et Sekoya®.

A SUIVRE: Les "ACF" ou "arômes de champignons frais"

Les défauts sensoriels de type « champignon frais » sont provoqués par des molécules faisant partie des octénols et octénones (nonen 3-one, octène 3-one et octène 3-ol). Ils sont rencontrés majoritairement sur les cépages blancs type Pinot gris, Sauvignon et Chenin. « Sur ces composés, notre connaissance en est encore à ses débuts et nous allons mettre tous les moyens en œuvre pour mieux comprendre l’origine des ACF» explique Pascal Gautier. Le seuil de perception des composés à l’origine des ACF est de l’ordre de 10 ng/l selon le laboratoire Exact.



Géoxe® - AV 9300412 - Composition : 50 % de fludioxonil* - Xi - irritant. N Dangereux pour l'environnement. Sekoya®* - AV 9700467 - Composition : 500 g/l de fluazinam** - Xn – nocif. Dangereux pour les organismes aquatiques. Switch® - AV 9500568 - Composition : 37,5 % de cyprodinil* + 25 % de fludioxonil* - Xi – irritant - N-Dangereux pour l’environnement. ® Marque enregistrée et *substance active brevetée d’une société du groupe Syngenta. ®* Marque enregistrée et fabriquée par ISK biosciences Europe S.A. * Substance active de Ishihara Sangyo Kaisha Ltd Japan. Dangereux, respecter les précautions d’emploi. Lire attentivement l’étiquette avant toute utilisation. PRODUITS POUR LES PROFESSIONNELS : RESPECTER LES CONDITIONS D’EMPLOI
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé