Accueil / Oenologie / Les première taches de mildiou sont signalées

Vigilance !
Les première taches de mildiou sont signalées

Par Hélène Vergonjeanne Le 05 mai 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les première taches de mildiou sont signalées
L
a première tache de mildiou a été détectée le 28 avril dans le Gard par l’Ifv. Le 29, grâce à Raiso Mildiou, c’est dans l’extrême Nord-Est de la Gironde, à Landerrouat, et en Dordogne, à Bergerac, que les contaminations primaires du 20-22 avril ont été confirmées par l’apparition des premières taches. Dès lors, la vigilance s’impose. Il est essentiel de bien positionner le 1er traitement afin d’éviter l’installation de cette maladie qui est l’ennemi numéro un de la vigne.
Les conditions météorologiques seront déterminantes

Le mois d’avril plutôt froid si on le compare à l’année passée a ralenti le développement de la vigne et du mildiou, mais les œufs d’hiver sont mûrs (sauf en Champagne et en Alsace). Les premières contaminations primaires ont eu lieu à partir du 20 avril dans les vignobles du Sud de la France. La détection des premières taches à fin avril situe cette année tout à fait dans la norme.

Pour mémoire, Raiso mildiou, outil d’aide à la décision mis en œuvre par Syngenta Agro en partenariat avec la prescription locale (CA, SRPV, ...) et des distributeurs depuis 2004, a permis de découvrir les premières tâches le 2 mai en 2004, le 29 avril en 2005, le 3 mai en 2006 et le 20 avril en 2007.

Ce suivi de terrain permet de détecter les premières taches avant qu’elles n’apparaissent au vignoble. Il permet ainsi d’optimiser le démarrage de la lutte anti-mildiou dont les 15 premiers jours sont essentiels pour éviter les repiquages. Les conditions climatiques vont être déterminantes pour l'évolution de l’épidémie. En effet, les modèles climatiques estiment, compte tenu des dernières précipitations, une forte pression possible. En cas de réchauffement, le risque sera fort et les premiers traitements devront être réalisées sans attendre.

Attention aux premières pousses : privilégier les systémiques !

Pour le 1er traitement, dans la mesure où il intervient avant l’apparition des premières taches, il convient d'utiliser un produit immédiatement efficace, pour protéger préventivement les feuilles avant les contaminations suivantes. Avec les pluies et le retour de la chaleur, la vigne est désormais en situation de pousse active. Il est nécessaire de faire appel à des produits de type systémique qui diffusent dans la plante et protègent les organes néoformés. Leur longue persistance d’action, évitera un renouvellement rapproché et limitera ainsi, au final, le nombre de traitements. Dans tous les cas, il faut être très vigilant si des pluies sont annoncées à l’échéance du renouvellement et intervenir avant que la maladie ne fasse son apparition sur la parcelle.

Eperon® Pépite® et Ridgold® F Pépite protégent les organes en croissance

Grâce à l’association de méfénoxam*, matière active systémique qui protége les pousses en pleine croissance et aux substances actives de contacts (le mancozèbe ou le folpel), Eperon® Pepite® ou Ridgold® F Pépite sont particulièrement bien adaptés aux applications de début de traitement jusqu’ à la floraison.

Formulées en Pépite, ces spécialités sont faciles à utiliser. Leur cadence de renouvellement peut aller jusqu’ à 14 jours en fonction de la pression mildiou et des données des stations d’avertissements agricoles. Leur utilisation dans les programmes est limitée à trois traitements.


Eperon® Pépite® - AV 2010118 - Composition : 3.88 % de méfénoxam*TM + 64 % de mancozèbe** - Xi - irritant. - N-Dangereux pour l’environnement. Ridgold F® Pépite® - AV 2010398 - Composition : 4,85 % de méfénoxam*TM + 40 % de folpel*** - Xn - nocif. N Dangereux pour l'environnement. ® Marques enregistrée et substance active brevetée d’une société du groupe Syngenta. TM Marque enregistrée pour le métalaxyl - M (nom ISO).**Matière active du Dithane® M-45®, marque déposée Dow Agro Sciences S.A.S.***Substance active de Makhteshim-Agan. Dangereux, respecter les précautions d’emploi. Lire attentivement l’étiquette avant toute utilisation . PRODUITS POUR LES PROFESSIONNELS : RESPECTER LES CONDITIONS D’EMPLOI
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé