Accueil / Viticulture / Une note nationale pour prévenir d'autres cas

Résistance au glyphosate
Une note nationale pour prévenir d'autres cas

Par Juliette Cassagnes Le 26 mars 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une note nationale pour prévenir d'autres cas
U
n premier cas de résistance avérée au glyphosate a été détecté en France en 2007. Les consignes à respecter pour limiter le risque d'apparition de nouveaux cas sont reprises dans une note nationale « d'entretien des sols viticoles ».

Une note nationale « de gestion préventive » vient d'être co-rédigée par un Groupe de travail national (*). Cette note donne une « stratégie d'entretien des sols », qui vise à éviter l'apparition d'adventices résistantes au glyphosate : « La résistance est générée par certaines pratiques. Il s'agit donc d'éviter que cette résistance n'apparaisse », expliquait Jacques Grosman, de la Dgal-Sdqpv (Direction générale de l'alimentation, sous-direction de la qualité et de la protection des végétaux), lors du dernier Sitevi à Montpellier.

carte résistances 2007
Le retour des enquêtes terrain réalisées en 2007 a révélé 5 cas de fortes suspiscions en Maine et Loire et 2 dans le sud-est. "Pour des raisons techniques, la résistance n'a pu être confirmée, précise Jacques Grosman. Néanmoins, le site peut être considéré comme résistant par rapport à l'inefficacité du désherbage au glyphosate sur une zone qui reste néanmoins limitée. La surveillance de la résistance sera poursuivie en 2008 (enquêtes, prélèvement); Pour le Gard, une gestion locale sera mise en place".  (© D.R.)

Parmi les mesures préconisées, celles concernant l'utilisation proprement-dite du glyphosate: respecter les doses homologuées sur l'inter-rang, alterner les molécules, prendre en compte le stade du ray-grass, éviter certaines associations, etc. Le document donne également des moyens de détection d'une éventuelle apparition de résistance, et la modalité de gestion curative.

Des comités de pilotage pour surveiller les zones

Cette note fait suite à la confirmation d'une détection récente, en France, dans le Gard, d'une résistance de l'ivraie raide au glyphosate, en août 2007 (voir article paru sur viti-net le 23/08/2007: "Glyphosate - Un premier cas de résistance détecté dans un vignoble en France).

De son côté, l'Uipp (Union des industries de la protection des plantes) a travaillé sur l'élaboration d'une "charte" de bonne utilisation du glyphosate. Elle a pour objectif d'apporter la contribution des industriels aux comités de pilotages régionaux mis en place dans les régions où des cas de résistances ont été détectées.

Pour télécharger la note nationale, cliquez ici.

Pour télécharger la note de recommandations de l'Uipp, cliquez ici.


(*) Le groupe de travail réunit des représentants de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), de la Sous-Direction de la Qualité et de la Protection des Végétaux (SDQPV), de l’Institut Français de la Vigne et du Vin (ENTAV-ITV), des Chambres d’Agriculture, des organismes professionnels agricoles du Columa vigne, de l’union Invivo, de la Fédération du Négoce Agricole Français.
Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé