Accueil / Commerce/Gestion / Inter Rhône, Bordeaux et l’Alsace premiers annonceurs du secteur vins en 2007

Publicité
Inter Rhône, Bordeaux et l’Alsace premiers annonceurs du secteur vins en 2007

Par Ingrid Proust/ Ligérienne de presse Le 26 mars 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Inter Rhône, Bordeaux et l’Alsace premiers annonceurs du secteur vins en 2007
I
nter Rhône, le CIVB et le comité des vins d’Alsace ont sur le marché du vin en 2007 consacré les plus importants budgets à la publicité. Presse, radio, affichage, Internet, la plupart des interprofessions misent sur une stratégie pluri média alors qu’Inter Rhône privilégie massivement la radio.


Hervé Pichon, responsable marketing d'Inter Rhône, a misé sur la publicité à la radio pour accroître la notoriété des vins des Côtes du Rhône  (© D.R.) Inter Rhône est passé en 2007 en tête des annonceurs du secteur vin sur le marché publicitaire français. Avec un investissement totalisant 5,5 millions d’euros, selon TNS Media Intelligence, l’interprofession rhodanienne devance le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (4,4 millions d’euros), qui avait fortement augmenté ses investissements pour l’année dernière après une baisse importante de son budget en 2006. Vient ensuite en troisième position le Comité des vins d’Alsace, avec 4,2 millions d’euros. En 2006, l’interprofession alsacienne était en tête des annonceurs avec un budget évalué par TNS à 5,2 millions d’euros. L’Union des vins du Beaujolais figure pour sa part en quatrième position et gagne trois places par rapport à 2006. InterLoire est cinquième de ce Top 10 des annonceurs. Son investissement pour 2007 se monte à 1,6 million d’euros, contre 3,6 millions en 2006 mais ce recul s’explique par la fusion avec le Comité des vins de Nantes et le démarrage en 2008 d’une nouvelle campagne sur l’ensemble des vins de Loire.

Les interprofessions adoptent des stratégies différentes de communication par la publicité afin d’augmenter ou d’entretenir la notoriété de leurs vins et de conquérir de nouveaux consommateurs. “89% des annonceurs vins ont recours à la presse, 42% à l’affichage, 25% à Internet, 9% à la radio”, détaillait l’année dernière une étude de Viniflhor sur les investissements 2006. Si en 2006 la plupart des dix plus importants annonceurs vins avaient opté pour une stratégie mono média (avec 80% du budget environ consacré à un seul média), les investissements réalisés en 2007 montrent des orientations nettement plus axées “pluri médias” chez les différentes interprofessions.

Internet pour toucher de nouvelles cibles de consommateurs

Derrière Inter Rhône qui privilégie en 2007 la radio, l’interprofession de Bordeaux partage elle ses investissements entre radio, presse, affichage. L’Alsace, qui en 2006, communiquait presque exclusivement par la presse, a réduit ses investissements presse 2007 pour se lancer sur Internet. Un choix plutôt judicieux : Internet permet avec un investissement limité de toucher de nouvelles cibles de consommateurs. L’Union des vins du Beaujolais a également choisi de parier sur Internet, bien que la majeure partie de son budget soit consacrée à la radio et à la presse.

Pour 2008, Inter Rhône renouvelle sa stratégie mono-média axée sur la radio. L’interprofession rhodanienne a prévu au printemps et à l’automne 2008 une nouvelle campagne radio (RTL, Europe 1, RMC Infos), avec des spots sur de nouvelles occasions de consommation, “pour imposer dans l’esprit des consommateurs français l’image d’une appellation conviviale qui agrémente tous les repas autour de valeurs universelles (plaisir quotidien, goût authentique, savoir-faire et confiance)”, explique Hervé Pichon, responsable marketing. Cette stratégie radio, lancée il y a deux ans, a donné des résultats : la notoriété des Côtes du Rhône auprès des consommateurs a nettement augmenté. Inter Rhône a décliné cette campagne radio sur Internet par le biais des sites des radios généralistes. Tout en ne négligeant pas la presse : une campagne avec un visuel original, mettant un scène un éléphant rouge pour annoncer “le grand millésime 2007”, a été lancée en janvier en presse professionnelle.


Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé