Accueil / Commerce/Gestion / Trois nouveaux concepts pour séduire les français

Marketing
Trois nouveaux concepts pour séduire les français

Par Laurence Frouin Le 19 janvier 2006
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Trois nouveaux concepts pour séduire les français
L
es dégustations à domicile, le « panier vin » ou l’armoire à vin garnie pourraient séduire les consommateurs français. Selon une étude récente (*), ces trois nouveaux produits plaisent au public et pourraient se révéler fortement rentables (marge brute annuelle de 25.000 €) pour les cavistes qui les proposeraient. De plus, ces trois concepts favorisent la fidélisation de la clientèle.

De nombreuses entreprises organisent des cours et stages de dégustations. A l’inverse, seules quelques entreprises ont développé les dégustations à domicile. Pourtant «17% des français sont prêts à investir 30€ pour ce service» selon Amélie Devisme, Ingénieur en Viticulture de l’Ecole Supérieure d’Agriculture d’Angers (Esa). Comment se déroule une dégustation à domicile ? Lors d’un repas entre amis, sur une durée de 2h, 10 à 20 personnes découvrent une région viticole. La dégustation des vins de la région est associée aux explications d’un professionnel. En plus du plaisir de déguster, les participants s’approprient la région viticole concernée.

Le « panier vin », pour les amateurs réguliers

«Cette formule est facile à mettre en œuvre pour les cavistes qui disposent d’un stock de vin suffisant. Le but est de faire découvrir aux clients de nouveaux vins à chaque livraison» explique Olivier Lefebvre, collègue d’Amélie.

Ce service intéresse 15% des personnes interrogées, principalement des hommes de 18 à 35 ans qui ne disposent pas de temps suffisant pour mener à bien leur propre sélection de vin.

Un exemple de «panier vin» : une sélection de 12 bouteilles facturé 120 €. Un abonnement peut aussi être envisagé sur un base de 480 €.
Ce package permet aussi de bien connaître la clientèle : adresses, dates d’anniversaire, goûts et souhaits. Autant d’informations permettant la mise en place d’un programme de fidélisation.

L’armoire à vin garnie, pour les passionnés

Il s’agit de proposer aux personnes n’ayant pas de cave un produit original : acheter une armoire à vin remplie d’une sélection de vins de différentes régions viticoles. «Les femmes de 35 à 50 ans ne possédant pas de cave, se montrent particulièrement intéressées» ajoute Amélie. «L’exemple type de ce produit serait une armoire à vin d’une capacité de 80 bouteilles. 48 bouteilles (8 cartons de vins différents) seraient incluses. La majorité des bouteilles ne devraient pas avoir un potentiel de garde excédant 3 à 5 ans. Ceci dans le but de renouveler assez rapidement la cave.» détaille Olivier.

Le moyen de vente idéal serait d’inscrire ce service sur des listes de mariage. La population interrogée semble très intéressée par cette idée. La vente d’une armoire à vin garnie peut ensuite déboucher sur la proposition du service d’abonnement au «panier vin».


(© DR)

Le succès récent d’accessoires et produits dérivés sur le vin prouve que la population française est amatrice de vin. Elle porte un réel intérêt à son élaboration, ses caractéristiques ainsi que ses attraits culinaires. La crise actuelle semble mettre en avant l’inadéquation des services proposés autour de la vente du vin lui-même. Ces trois nouveaux concepts pourraient inverser la tendance.


(*)Amélie Devisme et Olivier Lefebvre ont réalisé cette étude dans le cadre de leur mémoire de fin d’études à l’Ecole Supérieure d’Agriculture d’Angers. Les résultats se basent sur les réponses de 300 personnes à 2 questionnaires ainsi que sur une étude financière réalisée avec un expert comptable. Pour en savoir plus : http://aoc.site.voila.fr/ ou ao-c@hotmail.fr
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé