Accueil / Commerce/Gestion / L’Onivins emprunte pour accélérer le versement des aides à la distillation

Vins
L’Onivins emprunte pour accélérer le versement des aides à la distillation

Par Vitisphere Le 18 novembre 2005
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L’Onivins emprunte pour accélérer le versement des aides à la distillation
C
’est une première : l’Onivins va emprunter pour accélérer le règlement des aides européennes à la distillation des vins "alcool de bouche" (payés 2,48 euros le degré/hl) qui alimente le marché des alcools et brandies.

L’Onivins veut disposer de la trésorerie nécessaire au versement d’un acompte sans attendre le règlement des fonds par Bruxelles. Au 15 novembre, 300 000 hl ont été souscrits mais la souscription est ouverte jusqu’au 23 décembre. L’autorisation d’emprunt maximale donnée par le gouvernement, correspondant à une souscription de 3 Mhl, est de 52 millions euros. "Il faut que la distillation fonctionne, les négociants sont d’accord pour reconnaître que la baisse des cours est mauvaise pour tout le monde", a déclaré le 17 novembre Philippe de Guénin, directeur de l’office. Les représentants du négoce et de la distribution ont prévu de se rencontrer sur ce sujet à l’Onivins avant fin 2005.


Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé