Accueil / Viticulture / Attention aux effluents de chais !

Sécheresse
Attention aux effluents de chais !

Par CB Le 29 août 2005
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Attention aux effluents de chais !
1
#171; Comme en 2003 et même pire, la situation d'extrême sécheresse de cette année entraîne des débits exceptionnellement faibles des cours d'eau et rivières. Face à cette situation, les viticulteurs doivent absolument éviter de rejeter des effluents de chais non traités dans les cours d'eau », rappelle la Chambre d’agriculture de Gironde dans un communiqué : « Les débits de ces cours d'eau étant très faibles, leur vulnérabilité à des pollutions diverses est d'autant plus forte puisqu'il n'y pas d'effet de dilution ». Conseils et mises en garde de la Chambre d’agriculture de Gironde.

Les différents services de la Police de l'Eau (DDAF, Conseil Supérieur de la Pêche, Gendarmerie, etc...) seront très vigilants  sur ce risque. Depuis plusieurs semaines déjà, les prélèvements sont limités ou interdits dans presque tous les cours d'eau du département.

Les viticulteurs qui ne sont pas à ce jour équipés pour le traitement de leurs effluents, doivent donc penser impérativement à mettre en œuvre des solutions de stockage temporaire,  (cuves, bâches), en attente d'une situation plus favorable à un rejet dans le milieu naturel ou mieux en attente d’une solution de traitement ou d’épandage.

Ne pas oublier non plus de mettre en œuvre toutes les solutions qui permettent de réduire le volume des effluents produits. Moins d'effluents produits, c’est moins d’eau consommée et moins de volumes d'effluents à traiter. C'est aussi la contribution du monde agricole et viticole aux efforts de réduction des prélèvements en eau dans les nappes souterraines, efforts demandés à l'ensemble des usagers dans le cadre du Schéma Départemental de Gestion des Eaux (SAGE Nappes Profondes de la Gironde).


Source: Communiqué de la chambre d'Agriculture de Gironde
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé