Accueil / Commerce/Gestion / 2010, mauvaise ann?e pour le revenu des viticulteurs d'appellation

Comptes pr?visionnels de l?agriculture
2010, mauvaise ann?e pour le revenu des viticulteurs d'appellation

Par J.C. Le 18 janvier 2011
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
2010, mauvaise ann?e pour le revenu des viticulteurs d'appellation
L
a publication des comptes pr?visionnels de l?agriculture pour l?ann?e 2010 montre une fois de plus l?ampleur des variations des revenus agricoles entre les ann?es, mais aussi les fortes disparit?s entre les fili?res. Cette ann?e, toutes les productions agricoles devraient conna?tre une am?lioration de leur revenu, except? la viticulture.
Selon les comptes pr?visionnels de l’agriculture pour l’ann?e 2010, le revenu agricole moyen conna?trait une forte hausse, ?valu?e ? +66 %, apr?s deux ann?es de baisse cumul?es de 46 % entre 2007 et 2009. Il resterait cependant inf?rieur ? celui de 2007. Un revenu moyen en hausse donc, mais qui, pour l'Apca, continue de « d?crocher par rapport au revenu moyen des m?nages ».

Concernant la viticulture, la tendance est toute-autre pour l'ann?e 2010 : le revenu moyen serait en l?g?re baisse, de 2 % entre 2009 et 2010, avec un revenu moyen pr?visionnel de 28.700 €.

C’est sur les exploitations en vins d’appellation que la baisse du revenu aurait lieu, estim?e ? -7 % par rapport ? l’an dernier. Le revenu pour ces exploitations s’?tabliraient ? 31.700 € pour 2010. Une baisse qui « concernerait essentiellement le champagne », selon le Ssp.


Revenus agricoles 2010 des productions v?g?tales (© Apca)
Revenus agricoles moyens 2010 des productions animales (© Apca)


Dans les exploitations de « viticulture courante », dont le revenu ?tait retomb? en 2005 ? son niveau de 1993, les disparit?s r?gionales perdureraient en 2010 : les vignerons tourn?s vers la production de cognac verraient leur revenu s’am?liorer nettement, en revanche, celui des producteurs de vins sans indication g?ographique et ? indication g?ographique prot?g?e (Igp) en Languedoc-Roussillon resterait faible.


(© Agreste)
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé