Accueil / Commerce/Gestion / Un revenu en nette hausse pour les exploitations viticoles

Comptes prévisionnels 2013
Un revenu en nette hausse pour les exploitations viticoles

Par J.C. Le 06 février 2014
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un revenu en nette hausse pour les exploitations viticoles
M
algré la très faible récolte viticole de 2013, le résultat moyen des exploitations viticoles pour l’année passée devrait être en nette progression par rapport à 2012, évalué à 52.600 € par la Commission des comptes de l'agriculture. Ceci grâce à une conjoncture favorable sur les prix, liée à la faiblesse des stocks disponibles.

La commission des comptes de l’agriculture du ministère de l’Agriculture publie tous les ans un prévisionnel des résultats des exploitations agricoles pour l’année écoulée. Alors que pour une majorité de productions, le résultat courant avant impôts baisse en 2013, pour la viticulture et l’arboriculture, il serait au contraire en progression.

Résultat courant avant impôts par actif non salarié prévisionnels pour 2013Résultat courant avant impôts prévisionnel par actif non salarié pour 2013. (©Agreste janvier2014)

Revenus agricoles 2013 (©Terre-net Média)

Retrouvez tous les chiffres sur les revenus agricoles 2013 et leur évolution depuis 20 ans en cliquant sur le graphique.

En viticulture, celui-ci atteindrait 52.600 € pour 2013, contre 39.600 € en 2012 et 47.800 € en 2011. Avec une moyenne triennale de 46.700 € sur la période 2011-2013, le revenu viticole excèderait donc de 40 % celui de l'ensemble des exploitations, « mais avec de fortes disparités selon les exploitations » indique également le rapport.

Les prix des vins progresseraient sur l'ensemble de la campagne 2013, en moyenne de + 3 % pour les vins sans indication géographique, de + 2 % pour les vins de Champagne et de + 7 % en moyenne pour les autres vins Aop hors Champagne. Les prix de ces derniers évolueraient toutefois de façon différenciée selon les régions : les prix augmenteraient plus sensiblement en Aquitaine et en Bourgogne mais se stabiliseraient en Alsace.

Concernant les charges d'approvisionnement, elles augmentent de 0,9 % en valeur, notamment du fait des dépenses en produits de protection des cultures.

Evolution du résultat annuel moyen des exploitations viticoles: il progresserait nettement en 2013, à 52.600€ par actif non salarié, contre 39,600€ en 2012 et 47,800€ en 2011Evolution du résultat annuel moyen des exploitations viticoles : il progresserait nettement en 2013, à 52.600 € par actif non salarié, contre 39,600 € en 2012 et 47,800 € en 2011. (©Agreste janvier2014)

En arboriculture fruitière, la récolte de certaines espèces (cerise, pomme, poire) retrouve un niveau proche de la moyenne 2008-2012 après les très faibles volumes de 2012. En revanche, les fruits d'été ont été peu abondants et leurs prix ont connu une hausse sensible. La valeur totale de la production s'accroît par rapport à 2012 sous l'effet parfois conjugué des volumes et des prix. Le résultat moyen de l'ensemble des exploitations fruitières poursuivrait sa progression, avec des situations toutefois variables selon les espèces cultivées.


Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé