Accueil / Commerce/Gestion / Le web pour rapprocher vigneron et consommateur

Vente de vin
Le web pour rapprocher vigneron et consommateur

Par Juliette Cassagnes Le 13 octobre 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le web pour rapprocher vigneron et consommateur
E
t si le monde virtuel d'internet permettait, paradoxalement, de rapprocher le consommateur du producteur de vin et de faciliter son "éducation" ? C'est ce que proposent de nombreux sites internet, qui s’ouvrent chaque année et qui rivalisent d'idées pour aider le consommateur à choisir, accompagner la dégustation, ou encore à mieux connaître les vignerons. Exemples.

Selon les chiffres du dernier "Observatoire du numérique", les Français ont désormais un « usage élevé de l’internet » et l’acte d’achat est devenu une pratique « répandue » : 57 % des particuliers en France ont en effet acheté des biens ou services en ligne au cours des 12 derniers mois, contre 45 % des particuliers dans l’Union européenne. Et le vin fait partie de ces "biens" de plus en plus achetés sur le web. Surfant sur cette "vague", de nombreux sites internet de vente de vin basés sur de nouveaux concepts voient le jour. Plus que de simples "cavistes en ligne" proposant une offre pléthorique de vins "direct propriété" - parmi lesquels le consommateur non connaisseur peut avoir du mal à choisir - ces sites s'appuient sur des notions telles que la pédagogie et l’éducation au vin. Leur objectif : démystifier le produit et rapprocher le producteur du consommateur.

Le "Petit ballon" en est un exemple : moyennant un "abonnement" en vin, "l’abonné" reçoit, en plus de ses deux bouteilles livrées tous les mois à domicile, des fiches de dégustation correspondantes ainsi que le "Grand journal". Dans ce mensuel qui accompagne le vin livré, un zoom sur une région viticole et ses domaines, les informations pratiques et les conseils du sommelier et des vignerons eux-mêmes, concernant la sélection des vins du mois, des suggestions de plats pour accompagner les vins sélectionnés, des conseils ou encore des poèmes, des chansons, des informations insolites. Le support vidéo est également employé : « des vidéos décapantes à l’esprit décalé pour apprendre et comprendre l’univers du vin tout en s’amusant », diffusées sur le site et sur une chaîne « YouTube » dédiée. En résumé, le Petit ballon se « propose de faire l’éducation de manière amusante et décalée », l’idée étant qu’apporter à chaque abonné les connaissances nécessaires sur les vins permet de pouvoir mieux les apprécier.

ff"Le petit ballon" est basé sur le principe d'un "abonnement" mensuel en vin accompagné d'un journal relatant la vie dans le vignobleToujours basé sur le principe "d'éduquer", "vinocasting", l’un des derniers nés, s'emploie à aider l’amateur de vin à mieux connaître son profil et celui de ses convives. Un coffret de six vins « très typés » lui est envoyé, qu'ils dégustent, puis notent sur le site internet de Vinocasting… Ce qui lui permet in fine de découvrir son "vinoprofil", se présentant sous la forme d’une liste d’Aoc à laquelle le site associe un pourcentage d’affinité.  « Parce que le meilleur vin n’est pas uniquement celui des experts mais celui que l’on aime, Vinocasting vient en aide à tous ceux qui se sentent perdus face à un large choix de vins, indique l'entreprise. Son concept unique permet de définir son Vinoprofil en sachant quels vins on aime ».

Pour mieux connaître les vignerons et les rapprocher des consommateurs, certains sites n’hésitent pas à proposer des tchats entre eux, en ayant recours aux réseaux sociaux. C’est notamment le cas du site anglais "naked wines". Le site "Mes vignes" va encore plus loin, en proposant de passer du virtuel au réel : les clients ont la possibilité "d’adopter" des pieds de vigne dans un domaine de leur choix, de suivre en ligne leur cuvée pendant un millésime et de se rendre sur place pour aller à la rencontre du vigneron en participant à un stage "découverte".  Le consommateur reçoit à la fin six bouteilles personnalisées de "sa" cuvée. « Depuis 2006, "Mes vignes" a accompagné plus de 10.000 amoureux du vin à la rencontre de vignerons pour partager avec eux leur passion du vin », se targue la société.

Le coffret Le coffret "mes vignes"A l'inverse, "un vigneron à la maison" permet au producteur de se rendre chez le client : l’hôte organise à son domicile une dégustation, entre amis ou en famille, après avoir convenu avec le vigneron d’une date. Ce dernier anime la dégustation et peut ainsi fait découvrir « ses vins, son terroir et sa passion ».


Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé