Accueil / Viticulture / Avez-vous pensé à passer votre « Cipp » ?

Prestation de service traitements phytos
Avez-vous pensé à passer votre « Cipp » ?

Par J.C. Le 06 septembre 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Avez-vous pensé à passer votre « Cipp » ?
L
a date du 1er octobre 2013 marque l’entrée en vigueur de l’obligation, pour les viticulteurs effectuant de la prestation de service de traitements phytosanitaires et les Eta (entreprises de travaux agricoles) soumis à agrément, de détenir leur « certificat individuel pour l’utilisation des produits phytopharmaceutiques » (Cipp).
Traitement de la vigneLe Cipp remplace le Dapa. (©Terre-net Média) 

Les chefs d’entreprise comme les salariés sont concernés. Outre l’application en prestation de service ou à titre gratuit, le Cipp concerne également l’utilisation professionnelle, la distribution des produits et le conseil à leur utilisation.

Ce nouveau certificat individuel remplace le certificat pour les distributeurs et applicateurs de produits antiparasitaires (Dapa), ainsi que le "Certiphyto 2009-2010" expérimenté depuis 2010. Il restera valable cinq ans et doit être passé auprès d’un organisme de formation habilité dans les différentes régions.

Les exploitants agricoles ont quant à eux un an supplémentaire pour se mettre à jour, l’exigibilité du certificat ayant été fixée au 1er octobre 2014.

Plus de renseignements sur le site de la Draaf Pays de la Loire.


Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé