Accueil / Commerce/Gestion / Les viticulteurs ont des projets d'investissement et de développement plein la tête !

Enquête Bva-Vinitech
Les viticulteurs ont des projets d'investissement et de développement plein la tête !

Par Juliette Cassagnes Le 20 septembre 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les viticulteurs ont des projets d'investissement et de développement plein la tête !
S
elon une enquête Bva* réalisée pour le compte du Vinitech, la politique d’investissement soutenue menée par les viticulteurs et caves coopératives ces dernières années, devrait se poursuivre et ce, malgré le contexte économique morose. Pour maintenir la compétitivité de leur entreprise, les professionnels envisagent par ailleurs des actions dans les domaines du développement durable et du commercial.
La filière viticole est active en matière d'investissements.
80 % des viticulteurs ont investi ces deux dernières années. (© Terre-net Média)

L'institut de sondage Bva a mené une enquête, commanditée par le salon Vinitech, sur les intentions des professionnels des secteurs viticole et arboricole, en termes de politique d’investissement passée et à venir.

239 viticulteurs, 50 directeurs de caves coopératives et 80 arboriculteurs, répartis dans les différentes régions de production, ont ainsi été sondés, en juillet dernier. « Dans un contexte de crise économique, les filières vitivinicole et maraîchère sont actives : 79 % des viticulteurs, 84 % des caves coopératives et 86 % des maraîchers ont investi ces deux dernières années », résume Bva.

Des investissements surtout en matériel

Pour ces viticulteurs qui ont réalisé un investissement, le montant moyen représente 15,3 % de leur chiffre d’affaires. Et pour un viticulteur sur quatre, la valeur de cet investissement a été supérieure à 50.000 €. Pour les deux prochaines années, cette dynamique devrait se maintenir, en effet 80 % d'entre eux envisagent d’investir. Petit bémol tout de même : le montant de leur investissement devrait être revu un peu à la baisse, avec une part du chiffre d’affaires moyen investi qui devrait passer de 15,3 % à 13,6 %.

Les investissements en matériel resteront les plus fréquents (55 %) : 43 % pour du matériel viticole – pour le travail du sol, la pulvérisation et la récolte – et 17 % pour le chai. Les investissements de croissance (terres, achats de foncier, immobiliers…) arrivent en seconde position, ils sont envisagés par 24 % d'entre eux. Suivent les investissements en formations/recrutements (18 %) puis en marketing communication (17 %). Ce sont logiquement les viticulteurs vinifiant et ceux exportant, qui sont les plus nombreux à prévoir des investissements dans une force de vente, dans les ressources humaines et/ou le marketing.

Parmi les différents types d’investissements cités, les viticulteurs devaient en choisir deux maximum. 1 viticulteur sur 4 (25%) a réalisé, ou envisage de réaliser d’ici deux ans, un investissement de croissance de foncier ou de capital.
Parmi les différents types d’investissements cités, les viticulteurs devaient en choisir deux maximum.
1 viticulteur sur 4 (25 %) a réalisé, ou envisage de réaliser d’ici deux ans, un investissement de croissance
de foncier ou de capital. (© Bva-Vinitech)

Les viticulteurs ont également été interrogés sur les actions entreprises pour maintenir la compétitivité de leur exploitation. La mise aux normes de l’outil de production (71 %) et l’inscription dans une démarche environnementale (50 %) sont les principales actions déjà réalisées ou envisagées. Le développement de la vente directe devrait se poursuivre : 20 % ont déjà engagé des actions en ce sens et 17 % envisagent de le faire, soit 37 % des exploitations au total d’ici deux ans engagées dans le circuit court. 26 % déclarent avoir ou vouloir « développer une activité d’œnotourisme » et 17 % convertir « tout ou partie de leur exploitation en production biologique ».

Chez les vinificateurs, le développement des ventes à l’export (25 %), le recours à un réseau d’importateurs (18 %), le développement de l’équipe commerciale (18 %) et la mutualisation des ventes avec d’autres producteurs (14 %) sont les principales actions menées ou envisagées pour développer les ventes.

Des viticulteurs très largements investis dans le développement durable

Parmi les actions proposées qui rencontrent le moins de succès auprès des viticulteurs : le « développement des ventes en vrac », la « création d’une offre de vins désalcoolisés » ou encore le « rachat d’autres entreprises ». Quant à la thématique "développement durable", les viticulteurs répondent en très large majorité (85 %) avoir mis en place depuis au moins deux ans « la réduction ou le raisonnement des produits phytosanitaires ». 60 % d’entre eux déclarent « retraiter les déchets vitivinicoles » et 57% « gérer l’eau pour en économiser l’usage ».

Concernant l’investissement dans les caves coopératives, même tendance : pour les deux prochaines années, la quasi-totalité des caves coopératives interrogées (94 %) envisagent d’investir. Par contre, la part du chiffre d’affaires moyen investi devrait progresser, pour passer de 7,8 % à 9,5 %. La nature des investissements envisagés est plus diversifiée : en priorité pour la cave et chai (62 %) puis pour l’embouteillage et le conditionnement (32 %), mais aussi en marketing, communication et ressources humaines.

Les caves coopératives soutiennent leur compétitivité commerciale avec des actions diverses de développement des ventes, à l'export ( 30 % ont déjà engagées des actions, 26 % les envisagent pour les deux prochaines années) et sur les ventes de vin en vrac  (30 % d’entre elles sont déjà engagées et 18 % envisagent de le faire pour les deux prochaines années).

Voilà donc de quoi rassurer les agrofournisseurs de la filière pour les deux prochaines années... et les convaincre de l'intérêt d'être présent sau prochain salon Vinitech.


* Enquête réalisée par l’institut BVA auprès de 239 viticulteurs et 50 directeurs de caves coopératives représentatifs des principales régions de production (source RGA 2010), par téléphone du 10 au 23 juillet 2012.
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé