LE FIL

L'excoriose (Phomopsis viticola)

Lutte

Vendredi 21 novembre 2003 par SRPV Centre

L'excoriose, maladie probablement d'origine européenne, est connue depuis près d'un siècle. Causée par un champignon parasite, Phomopsis viticola, elle est maintenant signalée dans tous les vignobles de France, où elle atteint plus ou moins gravement presque tous les cépages.

Lutte prophylactique
Il est démontré que l'excoriose se transmet par greffage. Il est donc fondamental pour la production de greffés-soudés d'utiliser des greffons issus de pieds mères indemnes de la maladie.

Lutte chimique

On la raisonnera en fonction du niveau d'attaque observé dans la parcelle

Absence de symptômes depuis 3 ans : aucune protection n'est nécessaire.

Présence de quelques nécroses isolées : une protection au printemps s'impose.

Présence importante de symptômes sur de nombreux ceps : une protection chimique spécifique s'impose, qu'une intervention contre l'esca ait été réalisée ou non. Une stratégie à deux applications est recommandée, afin de couvrir toute la période de sensibilité de la vigne au champignon (en post-débourrement) :

la 1ère, lorsque 30% des bourgeons de la base ont atteint le stade D (sortie des feuilles) ; la 2ème, lorsque 40% des bourgeons de la base sont au stade E (2-3 feuilles étalées).

Pour ces deux interventions, il est possible d'utiliser :

soit un produit de surface (du type soufre mouillable, mancozèbe, folpel ou métirame-zinc),  soit une spécialité à base de fosétyl, ayant une autorisation pour cet usage;

en respectant la dose d'autorisation et, de préférence, en utilisant des panneaux récupérateurs.
Nous vous conseillons de réserver l'emploi des anilides ou des spécialités à base de strobilurine ou de famoxadone pour la lutte contre le mildiou. Dans les parcelles où le niveau d'attaque reste modéré, une application unique d'une spécialité à base de fosétyl, au stade D/E, pourra être suffisante.

Pour en savoir plus sur la Biologie de l'Excoriose, consulter la fiche : Excoriose : Biologie

Vous voulez en savoir plus sur les avertissements agricoles, cliquez ICI.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé