LE FIL

Remise à Laurent Fabius de 20 mesures en faveur de la gastronomie et de l'oenologie

Jeudi 23 octobre 2014 par Marion Ivaldi Vitisphere - La Vigne

Laurent Fabius a estimé qu\'il fallait faire \
Laurent Fabius a estimé qu\'il fallait faire \"fructifier le patrimoine gastronomique et oenologique français\" - crédit photo : Marion Ivaldi

Alain Ducasse et Guy Savoy, chefs cuisiniers de renommée internationale, ont remis au ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, un pré-rapport intitulé 20 mesures pour 2020 en faveur de la gastronomie et de l'oenologie françaises, rédigé dans le cadre du Conseil de promotion du tourisme. Ce texte doit se traduire par la définition d'une série d'actions lors de la présentation du rapport final au premier trimestre 2015. Parmi les différentes mesures du pré-rapport, certaines concernent directement le vin.

La proposition numéro 11 veut organiser des "journées françaises de l'artisanat vigneron et culinaire". Il s'agit d'ouvrir les portes des entreprises viticoles ainsi que des établissements culinaires pour "donner à voir les lieux de production" explique le pré-rapport.

La proposition numéro 13 s'interroge sur le mot "oenotourisme" et suggère de le remplacer par "vinotourisme ou tourisme du vin ou de la vigne". Selon l'un des coordinateurs du rapport, Pascal Confavreux, chargé de mission au Ministère des affaires étrangères, "cette proposition vise à évoquer clairement le vin pour valoriser ce type d'activité touristique". La proposition veut aussi "utiliser systématiquement" le concept de "caves" pour donner un pendant français au terme "winery" utilisé par les anglo-saxons.

Autre proposition, la numéro 15, incite à ce que "l'interprétation de la loi Evin ne soit pas plus rigoureuse que le texte", notamment en ce qui concerne l'usage d'Internet.

D'autres propositions visent à faire rayonner les produits à l'international à travers les activités des ambassades.

 

Lors de la remise du pré-rapport, Laurent Fabius a estimé qu'il fallait faire "fructifier le patrimoine gastronomique et oenologique français". Le ministre a tenu à affirmer son engagement en faveur du patrimoine gastronomique et oenologique français et s'est dit prêt à faire de la "gastrono-diplomatie". Cette volonté se traduit par une décision concrète avec le lancement de l'opération "Good France" qui se déroulera le 19 mars prochain. 1000 restaurants à travers le monde seront sélectionnés pour organiser un menu à la française, comprenant un apéritif et accompagné de vins et champagne français

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé