LE FIL

Lalande de Pomerol

Reprise en mains vigneronnes pour le château Vieux Chaigneau

Mardi 21 octobre 2014 par Alexandre Abellan

Lalande de Pomerol : reprise en mains vigneronnes pour le château Vieux Chaigneau

S'ils étaient à demeure sur le plateau de Néac, les milliardaires François Pinault (actionnaire du château Siaurac à 49 % depuis mars) et Pan Sutong (propriétaire du château Bertineau Saint-Vincent depuis l'été 2013) pourraient fêter la fin des vendanges 2014 avec leurs nouveaux voisins, le château vieux Chaigneau venant de changer de mains. Mais il n'est pas ici question d'investisseurs internationaux attirés par l'appellation Lalande de Pomerol, s'agissant ici d'une installation in situ, celle de deux jeunes vignerons : Charlotte et Valentin Généré. Une transaction avant tout conforme à la volonté de transmission des précédents propriétaires, Colette et Bernard Berlureau, qui souhaitaient voir leur domaine être repris par « un jeune couple s'installant sur place, et pas de mettre leur propriété entre les mains d'un investisseur... » explique Charlotte Généré. Si la SAFER d'Aquitaine estime que le prix moyen de l'hectare d'AOC Lalande de Pomerol reste stable à 180 000 € (légèrement en deçà de Saint-Emilion), la jeune vigneronne a eu écho de « transactions s'élevant à 350 000 €/ha. Mais il n'était pas dans l'idée des propriétaires de jouer la surenchère... Mine de rien, la difficulté d'une installation est de faire face à la montée du prix du foncier, qui complique la rentabilité de l'exploitation à court terme. »

Si le contrat de vente vient tout juste d'être signé, les vendanges 2014 de ces 6 hectares d'un seul tenant ont déjà été réalisées par Charlotte et Valentin Généré, qui en pilotent les vinifications et prendront sur le millésime 2014 le titre de récoltants. Désormais Jeunes Agriculteurs, les deux ingénieurs agronomes sont également de jeunes mariés, s'étant rencontrés sur les bancs de l'Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie de Montpellier (l'une ayant suivi la spécialisation viticulture-œnologie, l'autre s'étant spécialisé dans la gestion de l'eau). Les vins du château Vieux Chaigneau vont désormais rejoindre la gamme des vins de propriété du négoce Milhade, maison fondée en 1938 à Galgon et dirigée par Gérard et Brigitte Milhade. Ces derniers étant également les propriétaires du château Lyonnat (AOC Lussac Saint-Emilion) et les parents de Charlotte Généré.

 

 

[Photo : Charlotte et Valentin Généré ce 19 octobre au château Vieux Chaigneau]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé