LE FIL

Bourgogne

Le négociant Béjot va céder le château Corton-André à la famille Frey

Mardi 23 septembre 2014 par Alexandre Abellan

Bourgogne : le négociant Béjot va céder le château Corton-André à la famille Frey

Ce début août, le négociant éleveur Béjot Vins et Terroirs rachetait au groupe de négoce Ballande l'intégralité de la maison Corton-André : 150 hectares d'approvisionnement (sur 90 appellations de la grande Bourgogne), deux marques (Pierre André et La Reine Pédauque) et le château Corton-André (7 hectares de vignes). Une acquisition qui ne devrait pas rester longtemps dans le porte-feuille de la maison, qui a signé dans la foulée un protocole de vente du château avec la famille champenoise Frey. Evoquée dès le rachat de Corton André par Vincent Sauvestre (PDG de Béjot Vins et Terroirs), cette rumeur a été confirmée par Nicolas de Rouyn et le Dauphiné cette fin août. La maison Béjot précise cependant que l'acte de vente doit encore être concrétisé courant octobre. Le négociant bourguignon conservant les marques Pierre André et Reine Pédauque, les futurs propriétaires du château Corton-André devront créer une nouvelle marque pour leurs vins de propriété.

La transaction permet à Jean-Jacques Frey et sa famille (147 ème fortune de France d'après Challenges) de poser un pied en Bourgogne, le spécialiste de l'urbanisme commercial (l'Immobilière Frey a été fondée en 1983) ayant une activité viticole particulièrement développée avec l'acquisition du château médocain la Lagune en 1999 (suite au rachat de la maison champenoise Ayala, vendue à Bollinger en 2005) et de la maison Paul Jaboulet Aîné en 2006. 

 

 

[Photo : toiture du château Corton André (Corton André)]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé