LE FIL

VCI

Dispositif élargi pour les vins blancs, à expérimenter pour les vins rosés

Mardi 15 juillet 2014 par Alexandre Abellan

VCI : dispositif élargi pour les vins blancs, à expérimenter pour les vins rosés

Permettant la mise en réserve de de vins d'appellation au-delà des rendements fixés par le cahier des charges (quand le millésime le permet), le Volume Complémentaire Individuel est accessible aux vins blancs secs depuis les vendanges 2013 (après 7 millésimes d'expérimentation à Chablis*). Réuni ce 26 juin, le Comité National des Appellations Viticoles a élargi le nombre d'AOC pouvant bénéficier d'un VCI blanc aux vignobles de Bergerac (Bergerac, Côtes de Bergerac, Montravel, Côtes de Montravel et Rosette), de Bordeaux (Bordeaux, Entre-deux-mers, Côtes de Bordeaux – Blaye et Graves), de Bugey (Ain) et de Savoie. Cet avis favorable doit désormais être repris dans un décret afin d'être mobilisable dès les vendanges 2014 (sous réserve de justificatifs techniques, liés au millésime).

Comme vous l'annonçait Vitisphere en avril dernier, les appellations du Cabernet d'Anjou et des Côtes de Provence vont également bénéficier d'un régime expérimental pour leurs rosés. Pour les vins rouges, le VCI reste par ailleurs expérimenté jusqu'à la fin de l'année à Bordeaux (122 800 hectolitres de VCI étaient recensés à l'issue du millésime 2013).

 

 

* : les AOC concernées sont Petit Chablis, Chablis, Chablis premier cru et Chablis grand cru.

 

 

[Illustration : détail d'une gravure sur les vinifications portugaises]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé