LE FIL

Cousu main

Défilé de projets marketing prêts à l'emploi pour les Bordeaux rosés

Jeudi 22 mai 2014 par Alexandre Abellan

Cousu main : défilé de projets marketing prêts à l'emploi pour les Bordeaux rosés

Rien ne vaut un regard neuf quand il s'agit de faire émerger des idées neuves. En témoigne le podium de la troisième édition du concours ''Bordeaux rosé, l'autre rosé'', où les créations et concepts se pressaient pour dynamiser l'image des rosés de Bordeaux auprès des consommateurs. Destiné aux étudiants des écoles de communication, commerce, mode et design, cet appel à projets a reçu 300 dossiers venus de toute la France (la première édition en avait reçu 44). « Cette opération est un succès, elle fait réfléchir les forces vives de demain sur les rosés de Bordeaux, tout en sensibilisant cette jeunesse à nos vins » s'enthousiasmait Hervé Grandeau, le président du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur, lors de l'annonce des lauréats de l'édition 2014, ce 21 mai.

Parrainée par Franck Crouzet (responsable communication pour Castel) et Bernard Farges (qui a quitté la présidence du syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur pour celle de l'interprofession des vins de Bordeaux), la cérémonie de remise de prix a récompensé dans la catégorie réseaux sociaux le projet d'images diptyques de Tiana Ramiandrisoa (LISAA Paris), en aménagement de l'espace le stand en forme de vague de Jonathan Frangi (IDAE Bordeaux), en marketing et communication le projet saisonnier et itinérant de Christopher Nunes (et ses 17 camarades de l'EFAP Bordeaux), en mode la création d'Aurore Borderie (IBSM Bordeaux), en événementiel le stand de dégustation Megan Jan (Kedges Bordeaux) et en design le packaging de Louis Thienpont et Charles Vasseur (ECV Bordeaux). S'inspirant d'un tableau de David Hockney (a bigger splash), ces derniers ont proposé une gamme de six bouteilles déclinant, sur fond de marinière, une ambiance d'estuaire en trichromie. « Fraîche et minimaliste » pour Charles Vasseur, « chic et estivale » ajoute Louis Thienpont (qui ont tous deux tenu à remercier expressément leur professeur Pascal Coudret pour son aide).

Loin d'être une simple esquisse, ce type de projet est tellement abouti qu'il serait facilement transposable sur le marché. Mais pour l'instant, aucun des projets précédemment présentés n'a dépassé le cas d'école. Tout l'enjeu du concours ''Bordeaux rosé, l'autre rosé'' est désormais de transformer ce gisement de projets en réalisations et source d'inspiration. A cet effet, le syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur va prochainement mettre à disposition de ses opérateurs une base de données pour que cette mine de projets scolaires ne reste pas abandonnée.

 

 

[Photos : défilé de l'IBSM Bordeaux et remise du prix du design, ce 21 mai à la Bourse de Bordeaux (Alexandre Abellan, Vitisphere)]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé