LE FIL

Oenologie

Nouvelle impulsion et appel aux dons pour la faculté de Montpellier

Mardi 18 mars 2014 par Alexandre Abellan

Oenologie : nouvelle impulsion et appel aux dons pour la faculté de Montpellier

Anticipant le départ en retraite du professeur Alain Blaise à la rentrée scolaire 2013, le centre de recherches et de formation en œnologie de la Faculté de Pharmacie de l'Université de Montpellier 1 avait lancé un concours pour se trouver un nouveau directeur. Une occasion de revenir dans le vignoble français que le docteur Cédric Saucier n'a pas laissé passer, mettant un terme à quatre ans d'enseignement et de recherche de la chimie du vin à l'université canadienne de Kelowna (Colombie Britannique). Ayant pris la direction d'une faculté à l'origine du Diplôme National d'Œnologie, Cédric Saucier (photo) tient à souligner que cette formation compte 40 nouveaux élèves chaque année, pour « plus de 2 000 élèves formés depuis 1957, un succès auquel il faut donner plus de visibilité. Notamment en accroissant les échanges avec une plus forte mobilité des étudiants et des enseignants, ainsi que des experts internationaux invités par la Faculté. »

Une sensibilité à l'ouverture qui est liée au parcours atypique de Cédric Saucier (43 ans), qui a découvert le vin par un oncle alsacien, alors qu'il achevait une maîtrise de physique à Grenoble. Ayant mené un DEA et une thèse à la faculté d'œnologie de Bordeaux, il sourit de la « petite rivalité qui existe entre Bordeaux et le Languedoc-Roussillon au niveau de la recherche et de l'enseignement », mais se félicite « de l'existence de ces deux pôles d'excellence au service de la filière ». Pour conforter la place de la Faculté de Pharmacie au sein de l'Unité Mixte de Recherche Science Pour l'Œnologie (basé sur le campus de Montpellier SupAgro, l'école d'agronomie qui dispense également le DNŒ), il travaille à un projet de chaire de recherche et d'enseignement : Œnofutur. En tirant profit de la fondation ''Entreprendre'' de l'université de Montpellier, il souhaite créer des « dons fléchés, dédiés à la recherche, au développement et à l'amélioration de l'enseignement ». Ne se fixant ni objectif, « ni limite », ce projet de mécénat collectif fait notamment appel aux anciens de la formation (cliquer ici pour en savoir plus).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé